SETI cherche des signaux aliens sur l'étoile KIC 8462852

L’étoile KIC 8462852 passionne les chercheurs. Un premier groupe estime que le phénomène étrange est une collision planétaire, le second estime que ce sont les débris d’une comète et un troisième groupe pense que c’est une civilisation alien. Le programme SETI a pointé ses antennes sur cette étoile pour confirmer ou non cette théorie.



La semaine dernière, une étoile mystérieuse appelée qui pourrait abriter une vie a fait la une des médias. Et désormais, pointe ses yeux et ses oreilles sur cette étoile. SETI est le programme dédié pour chercher la vie extra-terrestre. Les phénomènes autour de l’étoile sont suffisamment étranges pour que SETI étudie immédiatement cette étoile. Selon le Dr Gerard Sharp, directeur du SETI : Soit ce sont 2 planètes qui sont entrées en collision, soit c’est une intelligence alien.

Depuis vendredi dernier, SETI a changé l’agenda de son Allen Telescope Array (ATA) pour se concentrer principalement sur KIC 8462852. Fondé par le co-fondateur de Microsoft, Paul Allen, l’ATA est composé de 42 petites antennes qui sont placées pour augmenter l’efficacité. L’ATA est capable de détecter des signaux plus puissants que des longueurs d’onde normales et il alertera le staff s’il détecte un signal intéressant.

Cette étoile KIC 8462852 a été découverte récemment et elle intéresse beaucoup les chercheurs à cause des propriétés étranges. Située à environ 1 500 années-lumières de la Terre, entre les constellations du Cygne et de la Lyre, KIC 8462852 a été identifiée par des astronomes amateurs de Planet Hunters. L’aspect intéressant de cette étoile est la variation inhabituelle de la lumière autour de cette étoile et les intervalles de cette variation qui peut aller de quelques semaines à plusieurs mois.

Et comme si cela ne suffisait pas, on a également un ensemble de matériaux qui entoure l’étoile qui semble réunie entre eux plutôt que d’être dispersé sous forme d’anneau. Certains astronomes estiment que cet objet pourrait être le résultat d’une collision planétaire ou encore les débris de comète qui passent. D’autres ne se satisfont pas de ces explications naturelles, car on ne détecte pas de poussière qui pointerait vers une collision. Ils se demandent également sur l’intervalle régulier de la variation, et même si les chances sont très faibles pour trouver des E.T, ce groupe explore la possibilité que cette anomalie soit le résultat d’une intelligence alien.

SETI n’a pas encore annoncé quoi que ce soit sur ses explorations sur KIC 8462852. Après une première analyse des données, SETI va ajouter un récepteur spécial aux antennes pour améliorer sa sensibilité.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Pas de réponses

  1. Nicolas dit :

    Bonjour et merci pour votre article.

    J’avais une question au sujet des 22% de réduction de luminosité qui semblent exceptionnels (comparativement, Jupiter n’occulterait que 1% de notre soleil)
    – Commment est-on sûr qu’il ne s’agit pas de plusieurs « objets » qui seraient passés dans l’alignement entre KIC 8462852 et Képler, sans être pour autant en orbite autour de l’étoile, mais suffisament éloignés de celle-ci pour en occulter jusqu’à 22% de sa luminosité?

    Et sauriez-vous où il est possible de trouver des informations sur « on a également un ensemble de matériaux qui entoure l’étoile qui semble réunie entre eux plutôt que d’être dispersé sous forme d’anneau »?

    D’avance merci. 🙂

    Nicolas.

    PS: Désolé si ma question est naïve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *