Étiqueté : science

Une nouvelle étude a révélé que les pays ayant une plus grande égalité entre les sexes voient une plus faible proportion de femmes diplômées en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM). Les décideurs pourraient utiliser les résultats pour reconsidérer les initiatives visant à accroître la participation des femmes dans les STEM. 0

Les pays égalitaires sur le sexe = Moins de femmes dans les métiers STEM

Une nouvelle étude a révélé que les pays ayant une plus grande égalité entre les sexes voient une plus faible proportion de femmes diplômées en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM). Les décideurs pourraient utiliser les résultats pour reconsidérer les initiatives visant à accroître la participation des femmes dans les STEM.

Une revue systématique des papiers scientifiques biomédicaux révèle une apparition du "Spin" dans 26 % des cas et cela peut augmenter à 84 % pour des essais non randomisés. Le Spin est un terme dans la publication scientifique qui indique une présentation ou une interprétation biaisée pour faire croire que les résultats d'une étude sont plus favorables. 0

Trop de “Spin” dans les études scientifiques biomédicales

Une revue systématique des papiers scientifiques biomédicaux révèle une apparition du “Spin” dans 26 % des cas et cela peut augmenter à 84 % pour des essais non randomisés. Le Spin est un terme dans la publication scientifique qui indique une présentation ou une interprétation biaisée pour faire croire que les résultats d’une étude sont plus favorables.

Une recherche suggère que les chercheurs des pays riches et pauvres utilisent les revues prédatrices pour publier leurs papiers scientifiques. Cela contredit la croyance selon laquelle seuls les chercheurs dans les pays pauvres sont piégés par le Predatory Publishing. L'Inde et les États-Unis sont en tête des papiers qui sont présents dans les revues prédatrices. 0

Revues prédatrices : Un problème qui concerne les pays riches et pauvres

Une recherche suggère que les chercheurs des pays riches et pauvres utilisent les revues prédatrices pour publier leurs papiers scientifiques. Cela contredit la croyance selon laquelle seuls les chercheurs dans les pays pauvres sont piégés par le Predatory Publishing. L’Inde et les États-Unis sont en tête des papiers qui sont présents dans les revues prédatrices.