dimanche , 22 octobre 2017

Etoile de Tabby (KIC 8462852) : De la poussière et des mystères

2 études tentent d’expliquer les comportements étranges de l’étoile de Tabby (KIC 8462852). La première, effectuée par les instruments de la NASA, estime que la poussière est sans doute responsable de la baisse de luminosité de l’étoile sur le long terme. La seconde étude renforce le mystère, car elle estime qu’en plus de la baisse, l’étoile KIC 8462852 a subi également des augmentations dans sa luminosité.


Etoile de Tabby (KIC 8462852) : De la poussière et des mystères
Appelé KIC 8462852, mais également connu sous le nom d’étoile de Tabby, l’objet a subi des baisses inhabituelles dans la luminosité et le télescope Kepler de la NASA avait même observé une variation de jusqu’à 20 % sur quelques jours. De plus, l’étoile a eu des tendances énigmatiques beaucoup plus subtiles de baisse de luminosité, mais à plus long terme avec l’une d’entre elles qui continue toujours aujourd’hui. Aucun de ces comportements n’est prévu pour les étoiles normales légèrement plus massives que le Soleil. Les spéculations ont inclus l’idée que l’étoile a avalé une planète qui est instable et une hypothèse plus imaginative implique un engin gigantesque ou une mégastructure construite par une civilisation avancée qui pourrait récolter de l’énergie de l’étoile et diminuer sa luminosité.

Une nouvelle étude utilisant les missions Spitzer et Swift de la NASA ainsi que l’observatoire belge AstroLAB IRIS suggère que la cause de la baisse de luminosité de l’étoile de Tabby sur de longues périodes est probablement un nuage de poussière irrégulier qui se déplace autour de l’étoile.1 Cette hypothèse est plus pertinente comparé à la structure alien et d’autres idées plus exotiques.

La preuve : les chercheurs ont constaté moins de baisses dans la lumière infrarouge de l’étoile que dans sa lumière ultraviolette. Tout objet plus grand que des particules de poussière réduirait toutes les longueurs d’onde de la lumière si cet objet passait devant l’étoile de Tabby.

Cela infirme l’hypothèse extraterrestre, car cela ne pouvait pas expliquer la baisse dépendante de la longueur d’onde selon Huan Meng de l’Université de l’Arizona et auteur principal de la nouvelle étude publiée dans The Astrophysical Journal. Nous soupçonnons qu’il y a un nuage de poussière autour de l’étoile avec une période orbitale d’environ 700 jours.

Pourquoi la poussière est-elle probable pour expliquer le comportement de l’étoile de Tabby ?

Dans notre vie quotidienne, nous observons souvent la baisse uniforme de la lumière. Si vous allez à la plage pendant une journée lumineuse et ensoleillée et que vous avez un parasol, alors ce dernier réduit la quantité de lumière du soleil qui atteint vos yeux dans toutes les longueurs d’onde. Mais si vous attendez le coucher du soleil, alors le soleil semblera rouge, car la lumière bleue et ultraviolette est dispersée par de minuscules particules. La nouvelle étude suggère que les objets qui provoquent la baisse prolongée de luminosité de l’étoile de Tabby ne peuvent pas faire plus de quelques micromètres de diamètre (environ un dix millième de pouce).

2 études tentent d'expliquer les comportements étranges de l'étoile de Tabby (KIC 8462852). La première, effectuée par les instruments de la NASA, estime que la poussière est sans doute responsable de la baisse de luminosité de l'étoile sur le long terme. La seconde étude renforce le mystère, car elle estime qu'en plus de la baisse, l'étoile KIC 8462852 a subi également des augmentations dans sa luminosité.

De janvier à décembre 2016, les chercheurs ont observé l’étoile de Tabby en ultraviolet en utilisant Swift et en infrarouge utilisant Spitzer. En complément des télescopes spatiaux, les chercheurs ont également observé l’étoile en lumière visible pendant la même période en utilisant AstroLAB IRIS, un observatoire public avec un télescope réfléchissant de 27 pouces (68 centimètres) situé près du village belge de Zillebeke.

Sur la base de la forte déformation ultraviolette, les chercheurs ont déterminé que les particules de blocage doivent être plus grandes que la poussière interstellaire avec des petits grains qui pourraient être situés n’importe où entre la Terre et l’étoile. De telles petites particules ne peuvent pas rester en orbite autour de l’étoile, car la pression de la lumière des étoiles les conduirait plus loin dans l’espace. La poussière qui orbite une étoile, appelée poussière circumstellaire, n’est pas suffisamment petite pour s’envoler, mais aussi pas assez grande pour bloquer uniformément la lumière dans toutes les longueurs d’onde. Actuellement, c’est la meilleure explication sur la baisse de luminosité de l’étoile de Tabby.

Des observations futures sur l’étoile KIC 8462852

Même si les auteurs de l’étude ont une bonne idée de la raison pour laquelle la luminosité de l’étoile de Tabby baisse sur le long terme, ils n’ont pas expliqué les événements de baisse à plus court terme qui se sont produits en l’espace de 3 jours en 2017. Ils n’ont pas non plus expliqué le mystère de la baisse des 20 % que Kepler a observés lors de l’étude du champ Cygnus dans sa mission principale. Des recherches précédentes avec Spitzer et le Wide-field Infrared Survey Explorer de la NASA ont suggéré qu’une nuée de comètes pourrait être responsable de la baisse à court terme. Les comètes sont également l’une des sources de poussières les plus fréquentes qui orbitent autour des étoiles ce qui pourrait aussi être lié à la baisse de luminosité de longue durée étudiée par Meng et ses collègues.

Les hypothèses les plus farfelues ont été proposé pour expliquer le comportement de l'étoile de Tabby comme une sphère de Dyson qui est une structure alien qui peut collecter la lumière d'une étoile

Les hypothèses les plus farfelues ont été proposé pour expliquer le comportement de l’étoile de Tabby comme une sphère de Dyson qui est une structure alien qui peut collecter la lumière d’une étoile

Maintenant que Kepler explore d’autres parties de ciel dans sa mission actuelle appelée K2, il ne peut plus suivre l’étoile de Tabby, mais les futurs télescopes peuvent aider à dévoiler plus de secrets de cet objet mystérieux. L’étoile de Tabby pourrait avoir quelque chose comme un cycle d’activité solaire. C’est quelque chose qui nécessite une enquête plus approfondie et continuera d’intéresser les scientifiques pendant de nombreuses années à venir selon Vanaverbeke.

Mystère de l’étoile KIC 8462852 sur une observation plus longue

Les chercheurs de la NASA peuvent expliquer une partie des phénomènes autour de l’étoile de Tabby. Mais d’autres chercheurs estiment que l’étoile reste mystérieuse. Les dernières découvertes de Josh Simon et Benjamin Shappee de Carnegie et leurs collaborateurs ont examiné plus longuement l’étoile avec une période qui remonte à 2006 avant que son comportement étrange ne soit détecté par Kepler.2 Les astronomes pensaient que la luminosité de l’étoile ne faisait que baisser au fil du temps, mais la nouvelle étude montre que cette luminosité a augmenté en 2007 et en 2014. Ces épisodes inattendus compliquent ou excluent presque toutes les idées proposées pour expliquer l’étrangeté observée par l’étoile.

Une image de l'étoile de Tabby (KIC 8462852) par l'ASAS-SN (All-Sky Automated Survey for Supernovae) - Crédit : Benjamin Shappee

Une image de l’étoile de Tabby (KIC 8462852) par l’ASAS-SN (All-Sky Automated Survey for Supernovae) – Crédit : Benjamin Shappee

En général, les étoiles peuvent avoir une baisse de luminosité, car un objet solide comme une planète ou un nuage de poussière et de gaz passe entre elle et l’observateur en éclipsant et en réduisant sa luminosité pendant un certain temps. Mais même avant cette preuve de 2 périodes de luminosité accrue dans le passé de l’étoile, les périodes de gradation erratiques observées dans KIC 8462852 étaient différentes de tout ce que les astronomes avaient déjà observé.

L’année dernière, Simon et Ben Montet, qui est également co-auteur de cette étude actuelle, ont constaté que de 2009 à 2012, KIC 8462852 a diminué de près de 1 %. Sa luminosité a ensuite baissé de 2 % pendant seulement 6 mois en restant à ce niveau pour les 6 derniers mois d’observations de Kepler.

Mais l’équipe de recherche a voulu regarder KIC 8462852 sur une plus longue période de temps. Ainsi, ils ont examiné environ 11 ans d’observation des données de la All Sky Automated Survey (ASAS) et environ 2 ans de données plus récentes provenant de la All-Sky Automated Survey for Supernovae (ASAS-SN).

Ils ont constaté que l’étoile a continué de baisser en luminosité depuis 2015 et qu’elle est aujourd’hui moins lumineuse à hauteur de 1,5 % en février 2017. De plus, ils ont montré qu’en plus de la baisse, l’étoile a connu 2 périodes de luminosité avec la première de 2009 à 2013 et la seconde de 2015 jusqu’à aujourd’hui.

Avant ces travaux, nous avions pensé que les changements de luminosité de l’étoile tendaient toujours vers la baisse selon Simon. Mais le fait que cette luminosité puisse augmenter en plus des périodes de gradation est incompatible avec la plupart des hypothèses pour expliquer son comportement étrange.

Une prochaine étape importante consistera à déterminer comment la couleur de l’étoile change avec le temps surtout lors de ses brefs interstices en luminosité selon Shappee. Cette information aiderait à affiner les explications possibles pour lesquelles cette étoile de Tabby semble très étrange. Par exemple si la baisse était provoquée par la poussière, alors il semblerait que cette lumière serait plus rouge. Mais si de gros objets bloquaient la lumière de l’étoile, alors aucun changement de couleur ne serait observé. Et c’est exactement que les chercheurs de la NASA ont observé. Cette étude augmente le mystère de la baisse de luminosité sur le court terme, mais la baisse sur le long terme est sans provoquer par de la poussière.

Sources

1.
Extinction and the Dimming of KIC 8462852. The Astrophysical Journal. http://iopscience.iop.org/article/10.3847/1538-4357/aa899c/meta;jsessionid=F8E69D428486198F83420B1D05CB682E.ip-10-40-2-120.
2.
Where Is the Flux Going? The Long-Term Photometric Variability of Boyajian’s Star. arxiv.org. https://arxiv.org/abs/1708.07822. Accessed October 5, 2017.
N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?

Aucun avis particulier

A propos de Jacqueline Charpentier

mm
Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG