Anthony Scaramucci, conseiller de Trump : « La science a souvent tort »

On sait que Donald Trump a des opinions mitigées sur les consensus scientifiques. Et donc, il n’est pas étonnant que l’un de ses conseillers, Anthony Scaramucci, pédale dans la semoule et montre son obscurantisme complet quand il s’agit de parler de science.


On sait que Donald Trump a des opinions mitigées sur les consensus scientifiques. Et donc, il n'est pas étonnant que l'un de ses conseillers, Anthony Scaramucci, pédale dans la semoule et montre son obscurantisme complet quand il s'agit de parler de science.
Anthony Scaramucci, on voit l'intelligence qui illumine littéralement son visage...

est un membre dans l’équipe de transition de Trump. Il possède une firme d’investissement et il anime l’émission Wall Street Week sur Fox News. Il est spécialisé dans la haute finance et les Hedges Funds et il a écrit plusieurs livres dans ce domaine. Il fait partie de l’équipe de transition de Trump qui compte également les enfants de Trump et Peter Thiel.

Anthony Scaramucci a été interviewé par CNN concernant un questionnaire que cette équipe avait envoyé au département de l’énergie.1 2 Anthony Scaramucci a rapidement battu en retraite en déclarant que c’était par simple curiosité. Mais l’objectif voulu de ce questionnaire est de décapiter toutes les initiatives américaines pour lutter contre le réchauffement climatique.

Et concernant le réchauffement climatique, Anthony Scaramucci a proposé des réponses complètement incohérentes.3 D’un côté, il a déclaré que Trump acceptait la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique, mais d’un autre côté, il a ajouté qu’il y a des scientifiques qui nient le réchauffement climatique. Il est vrai qu’il existe une minorité de scientifiques, corrompus par l’industrie des énergies fossiles, qui veulent mettre le doute et c’est similaire à ces médecins qui avaient défendu l’industrie du tabac en niant le rôle de ce dernier dans le risque des cancers.

Le journaliste presse Anthony Scaramucci sur le concept du consensus scientifique. Et notre Anthony Scaramucci répond tranquillement qu’à une époque, la admettait que la terre était plate et qu’elle était le centre de l’univers. Cela prouve que la avait souvent tort. Vous dites que la communauté scientifique est toujours une experte, mais l’histoire de 5 500 ans de notre planète ou plutôt les 5 500 ans de l’histoire humaine nous prouvent que la s’est souvent trompée.

Cette tirade est un délice obscurantiste à l’état pur. En premier lieu, la science moderne date depuis l’époque de Galilée, car auparavant, la science était mélangée avec la religion ce qui nous a donné pas mal de bêtises. Ensuite, sur le fait que « la science a souvent tort », il faut comprendre que la science progresse par un effort collectif de millions de personnes dans le monde. La science ne suit pas des règles établies dans des livres prétendument « sacrés » et des décrets divins. Tant que ces gens ne comprendront pas ce simple concept, alors ils n’auront aucune idée de la définition de la science. Et sur la terre qui était plate, il faut se rappeler que les Grecs envisagaient déjà la terre comme une sphère il y a 2 000 ans. Mais c’est son dernier lapsus qui est génialement con. Le fait de comparer l’histoire de la planète (environ 4,5 milliards) et l’histoire humaine (5 500 ans) montre que ce mec continue de confondre les deux et qu’il assimile l’histoire de la Terre à celle des hommes ce qui est le principal postulat des créationnistes qui pensent que la Terre a 6 000 ans. Mais est-ce que l’histoire humaine date de 5 500 ans ? On peut le supposer puisque les historiens estiment que les premières archives écrites ont commencé avec les tablettes cunéiformes sumériennes qui datent de cette période. Mais on sait que les historiens peuvent se tromper. Oui, la science peut se tromper et se corriger et c’est ce qui fait sa puissance contrairement à d’autres modes de pensée qui sont des doctrines qui restent absolues et qui ne changent jamais.

Sources

1.
Trump transition team for Energy Department seeks names of employees involved in climate meetings. The Washington Post. https://www.washingtonpost.com/news/energy-environment/wp/2016/12/09/trump-transition-team-for-energy-department-seeks-names-of-employees-involved-in-climate-meetings/?utm_term=.6e0b8fa68c1b. Published December 9, 2016. Accessed December 17, 2016. [Source]
2.
Le questionnaire envoyé par l’équipe de Trump au Département d’énergie concernant les initiatives pour lutter contre le réchauffement climatique. Eenews.net. http://www.eenews.net/assets/2016/12/09/document_gw_06.pdf.
3.
Watch: CNN Anchor Informs Trump Transition Official That Climate Change Science Isn’t A Matter Of Opinion. Media Matters for America. https://mediamatters.org/video/2016/12/14/watch-cnn-anchor-informs-trump-transition-official-climate-change-science-isnt-matter-opinion/214816. Published December 14, 2016. Accessed December 17, 2016.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *