Saguenay célèbre la fête des bateaux-dragons sur la rivière aux Sables


  • FrançaisFrançais

  • Le Festival de bateaux-dragons de Saguenay a eu lieu ce samedi sur la rivière aux Sables. Plus de 800 participants ont pris part à cette compétition nautique inspirée d’une tradition millénaire chinoise.


    Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram

    Le Festival de bateaux-dragons de Saguenay a eu lieu ce samedi sur la rivière aux Sables. Plus de 800 participants ont pris part à cette compétition nautique inspirée d’une tradition millénaire chinoise.

    La 15e édition du Festival de bateaux-dragons de Saguenay a eu lieu ce samedi sur la rivière aux Sables, à Jonquière. Plus de 800 participants ont pris part à cette compétition nautique inspirée d’une tradition millénaire chinoise.

    Une fête culturelle et sportive

    Les bateaux-dragons sont des pirogues ornées d’une tête et d’une queue de dragon, qui embarquent 20 pagayeurs, un batteur et un barreur. Les courses de bateaux-dragons sont l’activité principale de la fête des bateaux-dragons, qui se déroule chaque année le 5 mai du calendrier lunaire chinois, soit le 22 juin en 2023.

    Cette fête commémore la mort de Qu Yuan, un poète et homme d’État chinois qui s’est suicidé en se jetant dans la rivière Miluo pour protester contre la corruption. Selon la légende, les gens ont essayé de sauver son corps en lançant des boulettes de riz gluant enveloppées dans des feuilles de bambou (zongzi) dans l’eau pour nourrir les poissons et éloigner les mauvais esprits.

    Aujourd’hui, la fête des bateaux-dragons est célébrée dans de nombreux pays du monde, notamment au Canada, où elle est devenue un événement sportif et culturel populaire.

    Un succès malgré la pandémie

    Le Festival de bateaux-dragons de Saguenay a été créé en 2009 par le Club de canoë-kayak d’eau vive de Jonquière. Il rassemble chaque année des équipes venues de différentes régions du Québec, ainsi que des entreprises, des organismes et des écoles locales.

    Cette année, malgré la pandémie de COVID-19, le festival a pu avoir lieu grâce au respect des mesures sanitaires et à l’adaptation du format des courses. Au lieu des habituels 500 mètres, les équipes ont parcouru 200 mètres en duel, ce qui a permis de réduire le nombre de bateaux sur l’eau et d’éviter les contacts entre les participants.

    Le festival a aussi été l’occasion de faire découvrir la culture chinoise aux spectateurs, avec des démonstrations de danse du lion, de tai-chi et de calligraphie. Les organisateurs ont également offert des zongzi aux participants et au public, pour respecter la tradition.

    Le président du festival, Jean-François Bouchard, s’est dit très satisfait du déroulement de l’événement, qui a attiré plus de 3000 personnes sur le site. Il a souligné l’engouement des participants pour ce sport qui allie force, endurance et esprit d’équipe.

    Il a également remercié les bénévoles, les commanditaires et les partenaires qui ont rendu possible la tenue du festival malgré les défis liés à la pandémie. Il a annoncé que la prochaine édition aura lieu le 17 juin 2024 et qu’il espère accueillir encore plus d’équipes et de visiteurs.

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *