Titanic : le sous-marin disparu reste introuvable malgré les recherches


  • FrançaisFrançais

  • Un sous-marin touristique qui explorait l’épave du Titanic a perdu le contact avec la surface dimanche. Cinq personnes sont à bord, dont un Français et un Britannique. Les secours n’ont pas réussi à le localiser.


    Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram

    Un sous-marin touristique qui explorait l’épave du Titanic a perdu le contact avec la surface dimanche. Cinq personnes sont à bord, dont un Français et un Britannique. Les secours n’ont pas réussi à le localiser.

    Depuis trois jours, les garde-côtes américains et canadiens ratissent l’océan Atlantique à la recherche du Titan, un sous-marin touristique qui a disparu lors d’une plongée vers l’épave du Titanic. L’engin submersible, qui transportait cinq passagers, dont un Français et un Britannique, n’a plus donné signe de vie depuis dimanche 18 juin, vers 10h45 heure locale. Il se trouvait alors à 3 800 mètres de profondeur, à environ 1 400 km de Boston (États-Unis).

    Le Titan est un mini sous-marin exploité par la société OceanGate Expeditions, qui propose des expéditions sous-marines autour du célèbre paquebot qui a sombré en 1912 après avoir heurté un iceberg. Le submersible peut accueillir un pilote, un guide et trois passagers, qui paient chacun 250 000 dollars pour participer à l’aventure. Il dispose d’une autonomie de 96 heures en oxygène.

    Parmi les cinq personnes à bord du sous-marin disparu figurent le Français Paul-Henri Nargeolet, un spécialiste du Titanic qui a effectué plus de 30 plongées sur le site du naufrage, et le Britannique Hamish Harding, un homme d’affaires et explorateur qui a notamment participé au cinquième vol commercial de Blue Origin dans l’espace.

    Des “cognements” captés sous l’eau

    Les autorités ont lancé une vaste opération de recherche et de sauvetage pour tenter de localiser le Titan et son équipage. Des avions de surveillance navals américains et canadiens, dont un P8 Poseidon doté de capacités de détection sous-marine, survolent la zone où le contact a été perdu. La France a également envoyé le navire océanographique L’Atalante pour prêter main-forte aux secours.

    Selon un message interne du département de la Sécurité intérieure américain, relayé par la chaîne CNews, des bruits auraient été détectés par l’un des appareils qui effectuent les recherches. Il s’agirait de “cognements” à un rythme régulier, qui pourraient provenir du sous-marin ou de ses occupants. Toutefois, ces sons n’ont pas permis de localiser précisément le Titan.

    Quels sont les scénarios envisagés ?

    Les experts ont émis plusieurs hypothèses pour expliquer la disparition du sous-marin. L’une d’elles est que le Titan aurait rencontré un problème technique ou une avarie qui l’aurait empêché de remonter à la surface ou de communiquer avec la base. Une autre possibilité est que le submersible aurait été entraîné par un courant marin ou une dérive des glaces et qu’il se trouverait loin de sa position initiale.

    Dans tous les cas, le temps presse pour retrouver le Titan et son équipage. Selon les garde-côtes américains, il leur resterait environ 40 heures d’oxygène sur la base de ce que l’on sait. “Nous explorons et mobilisons toutes les options pour ramener l’équipage en toute sécurité”, a déclaré la société OceanGate Expeditions dans un communiqué.

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *