Brevet 2023 : un examen sans drame mais avec du charme


  • FrançaisFrançais

  • Le brevet est la première épreuve nationale que passent les collégiens. Il comprend des épreuves de français, mathématiques, histoire-géographie, sciences et oral. Pour les élèves, c’est une occasion de se confronter à un examen et de se sentir fiers de leur parcours.


    Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram

    Brevet 2023 : un examen sans drame mais avec du charme

    Les élèves de troisième ont commencé ce lundi 26 juin à passer les épreuves écrites du diplôme national du brevet (DNB), qui marque la fin de leur scolarité au collège. Ils sont plus de 800 000 candidats à se présenter à cette session 2023, qui se déroule dans un contexte sanitaire encore incertain.

    Le brevet est composé de quatre épreuves écrites : le français, les mathématiques, l’histoire-géographie-enseignement moral et civique, et les sciences. Il comprend également une épreuve orale, qui porte sur un projet mené par l’élève au cours de son cycle 4.

    La première épreuve écrite, le français, a eu lieu ce lundi matin. Les candidats de la série générale ont dû répondre à des questions de compréhension et de grammaire sur un texte extrait du roman Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, puis rédiger une réécriture et une dictée. Ils ont ensuite dû produire un texte d’invention ou un commentaire littéraire sur le thème du voyage.

    L’épreuve de français a été jugée plutôt facile par certains élèves, qui ont apprécié le choix du texte et des sujets. D’autres ont trouvé le temps trop court ou les questions trop difficiles. Pour tester leur niveau, les collégiens peuvent s’entraîner avec des quiz en ligne, comme celui proposé par Le Parisien, qui porte sur l’histoire.

    Les épreuves écrites se poursuivent ce lundi après-midi avec les mathématiques, puis mardi avec l’histoire-géographie-enseignement moral et civique et les sciences. Les résultats du brevet seront publiés à partir du 7 juillet.

    Le brevet n’est pas un examen éliminatoire, mais il permet aux élèves de valider les compétences acquises au collège et de se préparer au baccalauréat. Il compte aussi pour l’obtention de certaines bourses au lycée. Pour les collégiens, c’est une épreuve qui n’apporte pas forcément un stress, mais l’occasion de se confronter à une épreuve nationale et de se sentir fiers de leur parcours.

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *