Comment El Niño perturbe le climat mondial


  • FrançaisFrançais

  • El Niño est un phénomène climatique qui se manifeste par un réchauffement des eaux du Pacifique. Il a des conséquences sur le temps et les précipitations dans le monde, mais il est difficile à prévoir.


    Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram

    El Niño est un phénomène climatique qui se manifeste par un réchauffement des eaux du Pacifique. Il a des conséquences sur le temps et les précipitations dans le monde, mais il est difficile à prévoir.

    El Niño est un phénomène climatique qui se caractérise par un réchauffement anormal des eaux de surface de l’océan Pacifique équatorial. Il se produit tous les 2 à 7 ans et a des conséquences sur la circulation atmosphérique et les régimes de précipitations à l’échelle mondiale.

    Depuis quelques mois, El Niño est bien installé et semble bien vouloir rester. Selon la National Oceanic and Atmospheric Administration, il y a 90 % des probabilités qu’El Niño demeure en place jusqu’à la fin de l’hiver 2023-2024. La raison principale est que les eaux sous la surface du Pacifique sont beaucoup plus chaudes que la moyenne, ce qui alimente le réchauffement en surface.

    Mais El Niño n’est pas le seul responsable de la chaleur océanique. Plusieurs autres zones maritimes dans le monde affichent des températures supérieures à la normale, comme l’Atlantique Nord ou l’océan Indien. Ce contexte global rend El Niño encore plus déroutant et imprévisible qu’à l’habitude.

    En effet, El Niño a des effets variables selon les régions et les saisons. Par exemple, il peut entraîner des hivers plus doux dans l’ouest du Canada et le centre des États-Unis, mais aussi des épisodes de sécheresse ou de pluies intenses dans d’autres parties du monde. Il peut aussi favoriser l’apparition de vagues de chaleur, comme celles qui ont frappé l’Europe, le Canada ou le Japon cet été.

    Toutefois, ces conséquences ne sont pas systématiques ni uniformes. Elles dépendent aussi d’autres facteurs, comme la variabilité naturelle du climat. Ainsi, il n’existe pas de relation simple entre El Niño et la température moyenne globale de la planète. El Niño est donc un phénomène complexe et perturbant, qui défie les prévisions et les modèles climatiques. Il représente un défi majeur pour les scientifiques, mais aussi pour les populations et les secteurs économiques qui subissent ses impacts.

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *