Étiqueté : Astronomie

Une paire d'astronomes de l'université Columbia utilisant le télescope spatial Hubble de la NASA et le télescope spatial Kepler ont rassemblé des preuves convaincantes de l'existence d'une lune gravitant autour d'une planète géante gazeuse située à 8 000 années-lumière. Ce serait la première observation d'une exolune. 0

Des preuves convaincantes d’une exolune à 8 000 années-lumière

Une paire d’astronomes de l’université Columbia utilisant le télescope spatial Hubble de la NASA et le télescope spatial Kepler ont rassemblé des preuves convaincantes de l’existence d’une lune gravitant autour d’une planète géante gazeuse située à 8 000 années-lumière. Ce serait la première observation d’une exolune.

La galaxie Centaurus A - Crédit : Christian Wolf et l'équipe SkyMapper/Australian National University 0

La danse coordonnée des galaxies satellites de Centaurus A

Une étude suggère que les galaxies satellites de Centaurus A, une galaxie elliptique à 13 millions d’années-lumières, possèdent une organisation très similaire à celle qu’on observe dans la Voie lactée et Andromède. L’observation est intéressante, car le modèle CDM, l’une des approches théoriques de la matière noire, postule que ce type d’organisation galactique doit être minoritaire dans l’univers.

Les chercheurs rapportent l'observation de bulles géantes à la surface d'une étoile de type géante rouge appelé π1 Gruis dans la Constellation de la Grue située à 530 années-lumière. La taille de ces bulles considérables peut atteindre les 100 millions de kilomètres. Notre soleil est également destiné à devenir une géante rouge dans quelques milliards d'années. 2

Des bulles géantes à la surface d’une géante rouge

Les chercheurs rapportent l’observation de bulles géantes à la surface d’une étoile de type géante rouge appelé π1 Gruis dans la Constellation de la Grue située à 530 années-lumière. La taille de ces bulles considérables peut atteindre les 100 millions de kilomètres. Notre soleil est également destiné à devenir une géante rouge dans quelques milliards d’années.