Étiqueté : biologie

Dans la science-fiction, les méchants créent souvent des clones pour contrôler le monde. La réalité du clonage est plus modérée même si ses applications sont nombreuses que ce soit pour avoir des organes en illimité ou même pour ressusciter des espèces disparues. Mais le clonage d'organismes multicellulaires reste un défi de taille. 0

Comprendre le clonage ou des méchants peuvent-ils se cloner pour contrôler le monde

Dans la science-fiction, les méchants créent souvent des clones pour contrôler le monde. La réalité du clonage est plus modérée même si ses applications sont nombreuses que ce soit pour avoir des organes en illimité ou même pour ressusciter des espèces disparues. Mais le clonage d’organismes multicellulaires reste un défi de taille.

On commence à peine à comprendre notre relation avec des millions de compagnons qui sont avec nous. Les bactéries, les microbes et d'autres voyageurs qui nous accompagnent et nous aident dans certaines tâches. L'Holobionte désigne ces relations aussi étroites que complexes. Mais avec vos microbes, êtes-vous une seule entité ou une communauté ? 0

Moi, Holobionte : Êtes-vous une seule entité ou une communauté avec vos microbes ?

On commence à peine à comprendre notre relation avec des millions de compagnons qui sont avec nous. Les bactéries, les microbes et d’autres voyageurs qui nous accompagnent et nous aident dans certaines tâches. L’Holobionte désigne ces relations aussi étroites que complexes. Mais avec vos microbes, êtes-vous une seule entité ou une communauté ?

La réduction de l'oxygène provoque la mort de ces coraux dans Bocas del Toro au Panama. Les crabes dans l'image sont également morts à cause de la perte de l'oxygène - Arcadio Castillo/Smithsonian 0

L’océan perd son souffle

Une étude estime que l’oxygène diminue de plus en plus dans les océans. Dans les cas les plus graves, cela provoque ce qu’on appelle des zones mortes où la vie est quasiment impossible. La pollution par les nutriments et le réchauffement climatique sont les principaux responsables.

Une recherche révèle la manière dont les corbeaux néo-calédoniens fabriquent leurs crochets. Ce sont les seuls animaux qui peuvent fabriquer ce type d'outil aussi sophistiqué et on peut dire qu'ils le font de la même manière qu'un artisan humain. 0

Comment les corbeaux fabriquent-ils leurs crochets ?

Une recherche révèle la manière dont les corbeaux néo-calédoniens fabriquent leurs crochets. Ce sont les seuls animaux qui peuvent fabriquer ce type d’outil aussi sophistiqué et on peut dire qu’ils le font de la même manière qu’un artisan humain.

Un zoom sur la peau d'un requin montrant un revêtement complet de denticules cutanés - Crédit : Andrew Gillis, Gillis Lab 0

Les dents des vertébrés et les écailles d’anciens poissons partagent la même origine

Une nouvelle étude relance l’origine des dents chez les vertébrés. Cette étude suggère que l’origine des dents provient des écailles qui se sont déplacées vers la bouche chez certaines espèces. Et on peut le voir chez des poissons cartilagineux comme les requins et les raies.

Une image confocale du cerveau d'un têtard révèle des neurones dopaminergique (en vert) qui ont augmenté dans une reconnaissance parentale typique et les neurones GABAergique (en rouge) ont augmenté dans une parenté sociale étendue - Crédit : UC San Diego 0

L’identification des racines de l’attraction

Les chercheurs suggèrent qu’une commutation de neurotransmetteur est associée à l’attraction, notamment sur le lien parental. Et que ce processus peut réagir à des odeurs. C’est ainsi qu’un agneau peut localiser ses parents avec une grande précision dans un grand troupeau de moutons qui semblent identiques.

L'embryon virtuel fournit des prédictions les cellules qui s'expriment. Par exemple, les gènes qui sont évités (rouge) et ceux qui sont traités (vert). Pour voir la distribution spatiale, les chercheurs peuvent observer l'embryon sous tous les angles - Crédit : Drosophila Virtual Expression eXplorer, BIMSB at the MDC 0

La reconstruction d’un embryon de mouche cellule par cellule

Des chercheurs ont réussi à analyser les expressions géniques de milliers de cellules individuelles de l’embryon de la mouche Drosophila melanogaster. Et à partir des données recueillies, ils ont pu reconstruire un embryon virtuel de mouche qui a les mêmes expressions géniques.

Une recherche suggère que le bâillement est si contagieux à cause de réflexes primitifs qui sont déclenchés dans le cortex moteur primaire qui est une région du cerveau associée à la fonction motrice. Le bâillement fait partie des échophénomènes et leur compréhension permettra de mieux traiter des troubles comme le syndrome de Tourette ou l'épilepsie. 0

Pourquoi le bâillement est-il si contagieux ?

Une recherche suggère que le bâillement est si contagieux à cause de réflexes primitifs qui sont déclenchés dans le cortex moteur primaire qui est une région du cerveau associée à la fonction motrice. Le bâillement fait partie des échophénomènes et leur compréhension permettra de mieux traiter des troubles comme le syndrome de Tourette ou l’épilepsie.