Étiqueté : Homme de Néandertal

Cette image montre un scanner du fossile de Néandertal (à gauche) avec une empreinte endocrânienne allongée typique (en rouge) et un tomodensitomètre d'un homme moderne (à droite) montrant la forme endocrânienne globulaire caractéristique (en bleu) - Crédit : Philipp Gunz, CC BY-NC-ND 4.0 0

Les gènes de Néandertal donnent des indices sur l’évolution du cerveau humain

Nos crânes et nos cerveaux ronds (globulaires) sont un trait distinctif des humains modernes. Dans la revue Current Biology, des chercheurs rapportent que les humains actuels porteurs de fragments d’ADN néandertaliens particuliers ont une tête légèrement moins arrondie, révélant ainsi des indices génétiques sur l’évolution de la forme et des fonctions du cerveau moderne.

0

Homo sapiens est-il un spécialiste-généraliste ?

Une nouvelle étude soutient que la caractéristique la plus déterminante de notre espèce n’est pas le symbolisme ou un changement cognitif dramatique, mais plutôt sa position écologique unique en tant qu’un spécialiste-généraliste. Notons que les arguments sont très spéculatifs.

Une recherche suggère que le Neandertal a influencé la génétique des humains modernes quand les 2 espèces se sont accouplées dans la région du Moyen-Orient et la Turquie qui est un carrefour important pour la migration depuis l'Afrique pour aller vers l'Asie et l'Europe. 0

Comment Neandertal a-t-il influencé la génétique humaine au carrefour de l’Asie et de l’Europe

Une recherche suggère que le Neandertal a influencé la génétique des humains modernes quand les 2 espèces se sont accouplées dans la région du Moyen-Orient et la Turquie qui est un carrefour important pour la migration depuis l’Afrique pour aller vers l’Asie et l’Europe. Mais la quantité d’ADN néandertalien est moins importante dans cette région, car c’était simplement un passage temporaire.

Une recherche suggère qu'il y a de nombreux traits importants des humains modernes qui pourraient être associés à l'ADN du Néandertal. Ainsi, les chercheurs estiment que la couleur des cheveux et le teint de la peau pourraient être un héritage du Néandertal chez les non-Africains, mais l'étude reste limitée par son analyse. 0

Le teint de la peau et la couleur des cheveux associés au Néandertal

Une recherche suggère qu’il y a de nombreux traits importants des humains modernes qui pourraient être associés à l’ADN du Néandertal. Ainsi, les chercheurs estiment que la couleur des cheveux et le teint de la peau pourraient être un héritage du Néandertal chez les non-Africains, mais l’étude reste limitée par son analyse.