Étiqueté : matière noire

La galaxie Centaurus A - Crédit : Christian Wolf et l'équipe SkyMapper/Australian National University 0

La danse coordonnée des galaxies satellites de Centaurus A

Une étude suggère que les galaxies satellites de Centaurus A, une galaxie elliptique à 13 millions d’années-lumières, possèdent une organisation très similaire à celle qu’on observe dans la Voie lactée et Andromède. L’observation est intéressante, car le modèle CDM, l’une des approches théoriques de la matière noire, postule que ce type d’organisation galactique doit être minoritaire dans l’univers.

La recherche intensive de la matière noire, la masse manquante dans l'univers, n'a pas réussi à trouver une abondance d'étoiles sombres et massives ou d'étranges nouvelles particules interagissant faiblement, mais un nouveau candidat gagne lentement des adeptes et un soutien observationnel avec les SIMP (Strongly Interacting Massive Particles). 1

Le SIMP, un nouveau candidat théorique de la matière noire

La recherche intensive de la matière noire, la masse manquante dans l’univers, n’a pas réussi à trouver une abondance d’étoiles sombres et massives ou d’étranges nouvelles particules interagissant faiblement, mais un nouveau candidat gagne lentement des adeptes et un soutien observationnel avec les SIMP (Strongly Interacting Massive Particles).

Une étude suggère que l'on peut expliquer l'accélération de l'expansion de l'Univers et le mouvement des étoiles dans les galaxies sans avoir recours à la matière noire et l'énergie noire. Comme d'habitude, il faut prendre ce type d'étude avec beaucoup de sel et du piment, car l'existence de la matière noire est aussi certaine que la rotondité de la Terre chez les physiciens. 0

Des hypothèses alternatives sur l’existence de la matière noire et de l’énergie noire

Une étude suggère que l’on peut expliquer l’accélération de l’expansion de l’Univers et le mouvement des étoiles dans les galaxies sans avoir recours à la matière noire et l’énergie noire. Comme d’habitude, il faut prendre ce type d’étude avec beaucoup de sel et du piment, car l’existence de la matière noire est aussi certaine que la rotondité de la Terre chez les physiciens.

De nouvelles observations des galaxies au début de l'univers suggèrent qu'elles avaient très peu de matière noire et cela contredit totalement avec les observations sur cette matière sombre concernant les galaxies actuelles. À chaque nouvelle observation, la matière noire devient plus évasive et beaucoup plus complexe. 0

Très peu de matière noire dans les galaxies au début de l’univers

De nouvelles observations des galaxies au début de l’univers suggèrent qu’elles avaient très peu de matière noire et cela contredit totalement avec les observations sur cette matière sombre concernant les galaxies actuelles. À chaque nouvelle observation, la matière noire devient plus évasive et beaucoup plus complexe.

Il y a des galaxies qui disparaissent et les chercheurs étaient intrigués par ces disparitions rapides. Désormais, ils proposent une explication basée sur un phénomène connu comme le balayage par pression dynamique. 0

Une piste pour la mort de certaines galaxies

Il y a des galaxies qui disparaissent et les chercheurs étaient intrigués par ces disparitions rapides. Désormais, ils proposent une explication basée sur un phénomène connu comme le balayage par pression dynamique.