Tagged: Rayon gamma

Une illustration d'artiste du noyau galactique actif. Le trou noir supermassif au centre du disque d'accrétion envoie un jet étroit de haute énergie dans l'espace, perpendiculaire au disque - Crédit : DESY, Science Communication Lab 0

Un Blazar est la source d’un neutrino à hautes énergies

En utilisant plusieurs observatoires et la collaboration de plusieurs équipes internationales, les scientifiques ont pu identifier la source directe d’un neutrino à haute énergie. Il s’agit d’un Blazar situé dans une galaxie à 3 milliards d’années-lumières. Cela permet aussi de résoudre l’énergie de l’origine des rayons cosmiques. Et l’astronomie multi-messagers ajoute une flèche à son arc avec les rayonnements électromagnétiques, les ondes gravitationnelles et désormais les neutrinos.

L'observatoire HAWC se trouve à une altitude de 4 114 mètres et il possède plus de 300 réservoirs d'eau qui collectent les cascades de particules provenant de rayons gamma - Crédit : Jordan Goodman 0

De nouvelles pistes sur l’excès d’antimatière sur Terre

L’observatoire de rayon gamme HAWC vient de fournir de nouvelles pistes pour expliquer l’origine de l’excès d’anti-matière sur Terre. On avait 2 possibilités qui étaient les pulsars et la matière noire. Les observations montrent que les pulsars sont à exclure pour expliquer l’excès des positrons.

Les scientifiques de la collaboration LIGO-Virgo (dont le CNRS est membre) ont observé pour la première fois des ondes gravitationnelles émises lors de la fusion de deux étoiles à neutrons, et non de deux trous noirs comme dans les cas précédents 0

Des ondes gravitationnelles provenant d’une fusion d’étoiles à neutron

On a découvert des ondes gravitationnelles provenant d’une étoile à neutrons. Cette fusion d’étoiles à neutrons est également à l’origine des sursauts gamma. Ce phénomène fournit aussi une nouvelle manière de mesurer la constante cosmologique et enfin, la fusion d’étoiles à neutrons sont à l’origine des éléments lourds comme l’or, le platine ou le plomb.