Batman vs Superman, un chef d'oeuvre de déséquilibre

Que de critiques négatives sur Batman vs Superman ! Le film est loin d’être parfait, mais il excelle dans certains aspects et pour ma part, il m’a donné l’occasion de voir simplement la meilleure interprétation de Batman de toute l’histoire du cinéma. Oui, il surpasse même Michael Keaton.


Batman vs Superman nous montre l'un des meilleurs films de l'année même s'il recèle de nombreux défauts.

Les médias ont choisi leur camp avec la pâte à modeler de Marvel/Disney. Car s’ils détruisaient un film de Marvel, alors ils se contrediraient dans leur fellation à s’en raper la langue des autres productions de ce groupe. Donc, il est normal de tirer systématiquement à boulets rouges sur le moindre rival de Marvel. Et il ne faut pas oublier que les journalistes ont oublié leur esprit créatif et critique depuis belle lurette et ils se copient les uns sur les autres. Il suffit de voir l’exemple avec le nouveau film des Inconnus.

Je ne suis pas une fan acharnée de DC Comics ou de Marvel. Il m’est arrivé de lire quelques BDs à une époque lorsque j’en avais marre de La Volonté de puissance. Et aujourd’hui, il est étonnant de voir que les camps Marvel vs Comics sont devenus de véritables sectes avec des adeptes qui ne jurent que par leur héros en oubliant de regarder le film au passage.

Batman vs Superman, par où commencer ?

Le film Batman vs Superman a beaucoup de défauts et c’est un chef d’oeuvre de déséquilibre. On a poussé certains aspects alors qu’ils sont inutiles et on a totalement négligé d’autres qui aurait pu transformer intégralement le film. Mais on peut déjà dire que la cohérence est la première performance remarquable de Batman vs Superman malgré un univers entier à mettre en place en l’espace de 2 heures et des poussières. Un exemple avec la scène du début où Bruce Wayne parcourt la ville tandis que Superman détruit tout ce qui bouge. Les critiques ont fusé que Wayne s’occupe de sa propre entreprise alors que toute la ville part en miettes. Évidemment, cela saute aux yeux, mais il ne faut pas oublier qu’il sauve un employé qui deviendra un handicapé qui jouera un rôle crucial dans l’attentat du Capitole. La cohérence est mal faite, car on aurait pu choisir une autre scène, mais cette cohérence est bien présente.

Batman vs Superman nous montre l'un des meilleurs films de l'année même s'il recèle de nombreux défauts.

Et tout au long, on voit cette articulation qui, malgré le fait qu’elle ne soit pas graissée, permet au film d’avoir un vrai propos et une évolution des différents personnages. Loin du monde merveilleux des blondes siliconées et des bobos de Marvel, DC Comics nous présente Batman vs Superman dans un univers très sombre, chaotique et d’une intensité que je n’avais jamais ressentie avec un film de super-héros. La réalisation est parfaitement soignée, les graphismes sont remarquables et tous les décors participent à créer des environnements propices aux personnages et à leurs démons personnels. Évidemment, il y a des couacs et il faut absolument que Zack Snyder arrête avec ses références bibliques. Non, mais sérieux, c’est quoi cette scène au Mexique où Superman arrive comme le Messie et où la population tend les bras pour caresser le sauveur. Ou encore cette scène avec ces personnes sur le toit avec Superman qui les surplombent de son aura divine. Non seulement, ça sonne complètement faux, mais c’est inutile, car on connait déjà le personnage de Superman. Pas besoin d’en rajouter.

Une présentation qui est trop longue ?

La plupart des médias semblent être des fans acharnés de catch, car leur principale critique est que le combat dure 5 minutes avec une mise en scène des personnages qui dure quasiment 1 h 30. En fait, même ce combat de 5 minutes est inutile, car le combat se concentre sur la vision d’un super-héro. D’un côté, un homme, complètement détruit par son passé, mais qui tente de rétablir l’ordre dans les rues de Gotham et dans sa propre vie et de l’autre, un Dieu descendu parmi les hommes qui ne craint absolument rien. Cette présentation est nécessaire, car le film s’appelle quand même Batman vs Superman et on a un développement très intelligent des 2 personnages. Batman dont la haine monte de plus en plus et Superman qui se retrouve à justifier ces choix face au peuple. Cet aspect est intéressant, car il fait écho à la thématique de Captain America : Civil War qui a été encensé par les critiques et qu’il est donc évident que je vais détester quand je vais le regarder.

Batman vs Superman nous montre l'un des meilleurs films de l'année même s'il recèle de nombreux défauts.

Ce n’est pas la présentation qui est trop longue, mais elle est mal équilibrée. Certains ont apprécié l’espèce de Flashback/divination/prophétique de Batman lorsqu’il voit un futur où il devient une sorte de John Connor contre Superman qui est devenu maléfique. La scène est très bien, mais cher DC Comics, t’as pas le temps, mec ! Tu aurais pu sauver quelques minutes pour mieux présenter les autres personnages.

La place limitée aux autres personnages

Dans Batman vs Superman, on voit Wonder Woman, Flash, Aquaman et Cyborg. Le film essaie vraiment d’introduire Wonder Woman dont la musique d’accompagnement est magistrale. Elle interprète parfaitement son personnage, mais on ignore tout d’elle. D’où est-ce qu’elle sort ? Pourquoi s’est-elle écartée des hommes pendant 100 ans ? Est-ce qu’elle est immortelle ? Si ces aspects sont évidents pour un fan de DC Comics, les gens qui la découvrent la première fois, sont restés sur leur faim. Évidemment, les producteurs en ont laissé pour le film qui lui sera dédié, mais on aurait pu raccourcir tout le développement de Batman et de Superman pour lui donner un peu de place. Même sa présentation est foireuse, car on la découvre avec les yeux de Batman, alors qu’elle mérite son propre point de vue.

Aquaman ? 5 secondes ! Flash ? 3 secondes ! À part Wonder Woman, les autres personnages sont inexistants. Il aurait mieux valu ne rien mettre plutôt que placer quelques scènes juste pour dire qu’il y a Flash et Aquaman.

Impardonnable Lex Luthor

Batman vs Superman nous montre l'un des meilleurs films de l'année même s'il recèle de nombreux défauts.

J’ai apprécié vraiment le film Batman vs Superman. Je lui trouve une bonne cohérence même si certains boulons de la mise en scène ne tiennent pas la route. Mais Lex Luthor ? C’est impardonnable ! Comment on a pu créer un personnage aussi cartoonnesque avec des espèces d’exclamations qui relève d’une médiocrité absolue ? Lex Luthor méritait 100 fois mieux et on aurait préféré qu’il mette le Luthor de Smalville plutôt que cette espèce de clown qui est insupportable et pathétique.

La quasi mort de Superman

Batman vs Superman nous montre l'un des meilleurs films de l'année même s'il recèle de nombreux défauts.

Doomsday a été uniquement utilisé pour donner une fin spectaculaire au film via un combat avec Wonder Woman, Batman et Superman. Eh oui, Superman meurt dans ce combat et cela suit la logique des BD. Même si Superman réapparait sous d’autres formes, notamment par un personnage appelé Man of Steel, cette mort dans le film Batman vs Superman est assez surprenante, car elle est introduite sans préavis. La dernière image du film montre que ce n’est pas encore tout à fait fini et on le reverra sans doute dans Justice League. La fin est vraiment bâclée, car la mise en place de l’univers DC Comics a pris trop de temps sans oublier qu’elle n’a pas rempli son objectif.

Affleck est le meilleur Batman

Batman-vs-Superman_4-4

Mais Batman vs Superman reste un film qui est excellemment réussi, car il avait de gros handicaps dès le départ. Et je considère que Ben Affleck est le meilleur Batman du cinéma en surpassant même Keaton et en écrasant littéralement Christian Bale qui est plus à l’aise dans American Psycho que dans le rôle du chevalier noir. Mais Ben Affleck est excellent dans le rôle d’un Batman fatigué, rempli de haine et complètement détruit par son passé. Que ce soit les expressions faciales, sa solitude, son envie de revanche, tout est fait pour retranscrire un Batman qui en marre de se battre, mais qu’il faut quand même que quelqu’un se tape le sale boulot. Sans Ben Affleck pour tenir à bout de bras Batman vs Superman, le film aurait été encore plus raté et il a servi de point de pivot à tous les autres personnages. Pour ma part, je dirais de ne pas croire les critiques négatives, car Batman vs Superman reste l’une des meilleures surprises de cette année. Man of Steel était à chier et il me reste encore Captain America : Civil War dont je n’attends pas grand-chose. Même si je n’y connais rien en Marvel et DC Comics, Batman vs Superman m’a convaincu d’être une fan de DC Comics à 100 %.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...
mm

Madeleine Jussier

Dégoutée du monde, je me concentre sur l'actualité insolite et culturelle. Fan de série et de film et je n'hésite pas à critiquer l'idiotie humaine. Passée par plusieurs journaux de la presse écrite.

2 réponses

  1. Gilles COLARD dit :

    Madeleine, le titre de votre article m’a interpellé “un chef d’oeuvre de déséquilibre”.
    J’ai commencé à lire avec attention puis j’ai très vite commencé à lire en diagonale à partir du moment où j’ai constaté que vous êtes vous même très déséquilibrée dans votre analyse…
    Comment pouvez vous avoir si bien perçu que le but premier du film est effectivement bien de se concentrer sur 2 visions quelque peu opposées de la justice et autant trahir le titre du film?!
    Tout d’abord, ce n’est pas “Batman vs Superman” mais Batman V. Superman” à l’instar des grands procès américains. Et c’est d’ailleurs pour ça que l’on a cette atmosphère juridique avec l'”has been” retrouvée Holly Hunter dans le rôle de la Sénatrice.
    Ajouter un “s” au “V” change complètement à la fois les attentes par rapport au film mais aussi la compréhension de celui-ci.
    Ensuite, les références divines liées à Superman ne vous ont pas plu… Mais pas de chance, Superman est une allégorie de Jésus (Kal-El, “la voix de Dieu” en Hébreu). Les références au Divin sont ainsi, de facto, obligatoires, et ce d’autant plus lorsque l’on réalise un film en essayant d’être le plus réaliste possible. Après, la subtilité n’est certes pas la qualité première de Snyder mais aucune des scènes qu’ils tourne n’est jamais filmé au hasard. D’ailleurs, la lance de Batman avec de la kryptonite au bout, ça ne vous rappelle pas quelque chose dans la vie ou plutôt, pour être plus exact, dans la mort de Jésus?
    De plus, pour rester sur le sujet du déséquilibre, comment pouvez vous autant avoir adhéré à la vision noire, névrosée, paranoiaque, agressive et violente du Batman qui vous a été proposé dans ce film et critiqué les scènes où Superman apparaît, angélique, messianique et ainsi d’une façon totalement opposée dans le but de servir le propos du film qui s’appelle encore une fois “Batman V. Superman” et non “Batman VS Superman” et encore moins “Justice League”, donc inutile de présenter de façon trop importante les autres personnages.
    Vous critiquez Marvel mais vous semblez, par contre, en être très imprégnée dans vos attentes par rapport à ce que devrait être un film sur les super-héros.
    Marvel a maintenant 10 ans de cinéma derrière lui (je pars du 1er Iron Man, pas avant), le DCCU (DC Cinematic Universe) n’en compte pour le moment que 2 (Man of Steel et BvS) et vous voulez que tout le monde vous soit présenté après 2 films. J’ai pas le souvenir que tous les personnages de Marvel aient été présentés après l’Incroyable Hulk de Louis Leterrier qui était le 2ème film du MCU (Marvel Cinematic Universe). Alors pourquoi l’exiger de DC?
    Après, d’accord avec vous sur l’interprétation de Jesse Eisenberg en Lex Luthor, le vrai bémol du film avec le montage de fin du film qui est un fourre tout agencé n’importe comment.
    D’accord aussi sur Ben Affleck même si je n’avais absolument aucun doute quant à la qualité de sa performance. Pour moi, ce n’est pas le meilleur tant Adam West, Michael Keaton et Christian Bale ont collé dans leur interprétations aux Batman dont ils ont revêtu la cape et leur univers mais le Batman de Ben Affleck correspond pile poil à ma vision du Batman et celle que j’ai préféré dans les BD.
    Par contre, pour finir, je crois que vous êtes passé à côté complètement à côté de LA scène principale du film, celle où Batman se bat dans le désert. Pour vous, c’était le futur… Tentez plutôt votre chance du côté des univers parallèles…
    Et pour vous aider, je vous invite à regarder la série Flash qui vous donneront des indices quant à une autre scène et un autre personnage en prévision dans le DCCU…
    La compréhension de ces scènes est essentielle quant à l’orientation du DCCU… Et nul besoin d’être un fan de la 1ère heure de DC Comics pour les comprendre, suffit juste de bien regarder le film et se rendre compte que certains costumes sont différents… Je n’en dis pas plus, je pourrai spolier…

    • batou le fripou dit :

      Gilles Colard je répondrai très brièvement car je suis d’accord avec 99% de ce que vous dites. par contre la vision d’un univers alternatif c’est une fausse théorie, dans les comics il existe aussi plusieurs futurs alternatifs dans un même univers. bien entendu comme flash est intervenu, ce futur sera modifié même si les hordes de darkseid débouleront de toutes manières, batman optera pour des choix radicalement différents qui altéreront donc ce futur dont vient le flash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *