q Qui a encore besoin d'un poisson d'avril dans notre monde ? - Actualité Houssenia Writing

Qui a encore besoin d'un poisson d'avril dans notre monde ?


  • Français


  • Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram


    poisson-avril

    Chaque année, tout le monde se prépare pour le 1er avril avec les blagues, les fausses nouvelles et autres joyeusetés. Mais quand on voit l’actualité quotidienne, on se rend compte que le poisson d’avril est tous les jours de l’année. L’objectif d’un poisson d’avril est de prendre les gens pour des cons, mais il symbolise aussi la débilité et la médiocrité humaine.

    En 1846, le journal anglais The Star a annoncé qu’un défilé d’âne se tiendrait le 1er avril. Quand les participants sont arrivés, ils ont compris qu’ils étaient les seuls ânes à la parade. Et il suffit de parcourir notre catégorie sur l’actualité insolite pour voir qu’on n’a absolument besoin d’un jour spécial pour célébrer la bêtise humaine.

    L’Arizona est devenu tellement avancé dans la science qu’il pense que ses médecins chrétiens peuvent inverser les avortements. En Chine, vous pouvez aller en prison parce que vous portez la barbe. Au Japon, on pense que le seul moyen de passer un bon dimanche et de s’asseoir à 2000 sur une seule chaise. Un avocat, une profession qu’on pensait que cela nécessitait des personnes intelligentes, porte plainte contre Israel pour avoir tué Jésus. En Indonésie, vous pouvez vous marier avec la propriétaire si vous achetez sa maison ou encore ces 400 hommes qui se font castrer parce que leur gourou leur a prétendu que cela les rapprocheraient de de Dieu.

    Et le pire est que toutes ces actualités sont vrais.

     

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *