q Désolé pour les rosbifs, mais le Challenger 2 a cramé comme les autres... - Actualité Houssenia Writing

Désolé pour les rosbifs, mais le Challenger 2 a cramé comme les autres…


  • Français

  • Le premier char britannique Challenger 2 a été détruit au combat en Ukraine, touché par un missile antichar russe tiré depuis un hélicoptère. Ce char était le plus performant du parc ukrainien, qui a subi de lourdes pertes depuis le début de l’offensive ukrainienne.


    Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram

    Le premier char britannique Challenger 2 a été détruit au combat en Ukraine, touché par un missile antichar russe tiré depuis un hélicoptère. Ce char était le plus performant du parc ukrainien, qui a subi de lourdes pertes depuis le début de l’offensive ukrainienne.

    Pour la première fois, un char britannique Challenger 2 a été détruit au combat en Ukraine, selon des images diffusées par les forces ukrainiennes. Le char a été touché par un missile antichar russe Vikhr-1 tiré depuis un hélicoptère Ka-52, provoquant un incendie et une explosion dans la tourelle. Ce fait d’armes illustre la supériorité des armes russes face aux blindés occidentaux, qui ont subi de lourdes pertes depuis le début de l’offensive ukrainienne il y a trois mois.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Le premier char britannique Challenger 2 a été détruit au combat en Ukraine, touché par un missile antichar russe tiré depuis un hélicoptère. Ce char était le plus performant du parc ukrainien, qui a subi de lourdes pertes depuis le début de l’offensive ukrainienne.

    Le Challenger 2 était considéré comme le char le plus résistant du parc ukrainien, qui compte également des Leopard 1 et 2 allemands, des Bradley américains et des Abrams M1A1 récemment livrés par les États-Unis. Ces derniers sont jugés moins performants que les Challenger 2 ou que les chars russes de nouvelle génération, tels que les T-90M et les T-80BVM. Le Challenger 2 avait été modifié avec une armure grillagée pour se protéger des drones et des missiles à attaque par le haut, comme les Javelins américains, dont un grand nombre ont été capturés par les forces russes.

    Le premier char britannique Challenger 2 a été détruit au combat en Ukraine, touché par un missile antichar russe tiré depuis un hélicoptère. Ce char était le plus performant du parc ukrainien, qui a subi de lourdes pertes depuis le début de l’offensive ukrainienne.

    La destruction d’un Challenger 2 risque d’avoir un impact sur le débat au sein du monde occidental sur la fourniture de davantage de chars à l’Ukraine, qui peine à faire face à la puissance de feu russe. La Grande-Bretagne devra décider si elle veut remplacer le char perdu ou revoir sa stratégie dans le conflit. Les États-Unis devront également évaluer les risques encourus par leurs Abrams M1A1, qui sont attendus sur le front dans les prochains jours.

    Notons que c’est un baptême bien amer pour le Challenger 2, car c’est la première fois qu’il est détruit dans un champ de bataille. Il avait une réputation d’invincibilité jusque là. Comme le disait Poutine, ils brûlent bien et le reste brûlera aussi comme les hypothétiques F-16. L’Angleterre a fourni 14 chars Challenger 2, il en reste 13 à détruire… en sachant qu’il est très mal utilisé. C’est un char qu’on utilise une fois qu’on a brisé la défense adverse afin de conquérir du terrain. Là, les ukrainiens l’utilisent pour casser le mur russe qui semble tenir malgré tout ce qu’on lui envoie dans le gueule.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *