La gonorrhée sera bientôt incurable


  • FrançaisFrançais

  • L’antibiorésistance devient de plus en plus fréquent dans le traitement des IST. La guérison devient difficile, voire impossible.



    Les médecins ont observé des résistances du gonocoque Neisseria gonorrohoede aux antibiotiques. En effet, cette résistance aux antibiotiques se produit lorsque ces derniers ne sont pas utilisés correctement: à chaque bactérie son antibiotique, sa dose et sa durée de traitement. Les patients doivent savoir qu’il ne faut pas utiliser un antibiotique sans la prescription d’un médecin, ni augmenter la dose dans le but de guérir rapidement et encore moins arrêter le traitement dès que les symptômes disparaissent. Le non respect de ces règles, rend difficile, voire impossible, la guérison.

    L’antibiorésistance constitue un problème de santé majeure. depuis plusieurs dizaines d’années, l’existence d’antibiotiques efficaces ont permis de traiter les infections urinaires ou les pneumonies. Les intervention chirurgicales ont également considérablement diminuées. Plus les infections résistent aux antibiotiques, plus elles peuvent réapparaître et devenir encore plus dangereuses, voire mortelles.

    La gonorrhée est une IST (Infection Sexuellement Transmissible) transmise par le gonocoque Neisseria gonorrhoede. Cette bactérie est capable de développer des résistances aux antibiotiques. de ce fait, la maladie risque de devenir une maladie incurable. C’est justement ce que craint le docteur Sally Davies, chef de santé britannique. Il a d’ailleurs rédigée une lettre d’avertissement aux médecins et pharmaciens. Il a précisé que la prescription d’antibiotiques adéquats pour lutter contre la gonorrhée est importante. Il est également à rappeler aux patients qu’il faut respecter les doses prescrites et la durée du traitement, même si les symptômes disparaissent avant la fin de la plaquette.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *