Catégorie : Santé

L’actualité sur la santé.

Une grande analyse, impliquant les données de centaines de milliers de personnes, indique que les troubles psychiatriques comme le déficit de l'attention, la schizophrénie ou le trouble dépressif partagent une base moléculaire commune. En revanche, des troubles comme la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaques ont des sources beaucoup plus distinctes. 0

Les troubles psychiatriques partagent une base génétique sous-jacente

Une grande analyse, impliquant les données de centaines de milliers de personnes, indique que les troubles psychiatriques comme le déficit de l’attention, la schizophrénie ou le trouble dépressif partagent une base moléculaire commune. En revanche, des troubles comme la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaques ont des sources beaucoup plus distinctes.

L'analyse de grands ensembles de données à partir d'échantillons cérébraux post-mortem de personnes atteintes ou non de la maladie d'Alzheimer a révélé de nouvelles preuves établissant un lien entre les virus et les caractéristiques cliniques et les facteurs génétiques de la maladie d'Alzheimer. 0

Des liens entre une activité virale et la maladie d’Alzheimer

L’analyse de grands ensembles de données à partir d’échantillons cérébraux post-mortem de personnes atteintes ou non de la maladie d’Alzheimer a révélé de nouvelles preuves établissant un lien entre les virus et les caractéristiques cliniques et les facteurs génétiques de la maladie d’Alzheimer.

Notre mode de pensée change à différents moments de la journée et suit un schéma de 24 heures selon les nouvelles recherches publiées dans PLOS ONE. Les chercheurs de l'Université de Bristol ont pu étudier notre comportement de réflexion en analysant 7 milliards de mots utilisés dans 800 millions de tweets. 0

Une analyse de 800 millions de tweets révèle des modes de pensée différents sur 24 heures

Notre mode de pensée change à différents moments de la journée et suit un schéma de 24 heures selon les nouvelles recherches publiées dans PLOS ONE. Les chercheurs de l’Université de Bristol ont pu étudier notre comportement de réflexion en analysant 7 milliards de mots utilisés dans 800 millions de tweets.

Une nouvelle étude publiée dans JAMA Pediatrics montre que depuis 2003, l'utilisation de médicaments alternatifs, tels que les produits à base d'herbes et les nutraceutiques, a doublé chez les enfants. Les chercheurs de l'Université de l'Illinois à Chicago ont indiqué que l'obtention d'acides gras oméga-3 et de mélatonine chez les adolescents de 13 à 18 ans constituait le principal moteur du changement malgré les recommandations cliniques contre l'utilisation de tels suppléments chez les enfants. 0

L’utilisation des médicaments alternatifs a doublé chez les adolescents

Une nouvelle étude publiée dans JAMA Pediatrics montre que depuis 2003, l’utilisation de médicaments alternatifs, tels que les produits à base d’herbes et les nutraceutiques, a doublé chez les enfants. Les chercheurs de l’Université de l’Illinois à Chicago ont indiqué que l’obtention d’acides gras oméga-3 et de mélatonine chez les adolescents de 13 à 18 ans constituait le principal moteur du changement malgré les recommandations cliniques contre l’utilisation de tels suppléments chez les enfants.