CBD, remède miracle ou sirop guérit-tout ?


  • FrançaisFrançais

  • On dit tout et son contraire sur le CBD. Cette substance a quelques bienfaits pour la santé, mais aucun consensus scientifique ne pointe à l’horizon en sachant que le secteur est une véritable jungle où chacun fait un peu ce qu’il veut.


    On dit tout et son contraire sur le CBD. Cette substance a quelques bienfaits pour la santé, mais aucun consensus scientifique ne pointe à l'horizon en sachant que le secteur est une véritable jungle où chacun fait un peu ce qu'il veut.

    Qu’est-ce que le CBD ?

    Le CBD (cannabidiol) est un composé chimique présent dans les plantes de cannabis. Contrairement au THC (tétrahydrocannabinol), le CBD ne provoque pas d’effet psychoactif. Le CBD est de plus en plus utilisé dans les produits de bien-être en raison de ses propriétés thérapeutiques potentielles, telles que la réduction de l’anxiété et la soulagement de la douleur. Il est également utilisé dans le traitement de certaines conditions médicales, comme l’épilepsie.

    Histoire du CBD

    L’histoire du CBD est étroitement liée à celle du cannabis en général. Le cannabis a été utilisé pour ses propriétés médicinales depuis des millénaires. On pense que les premières traces de cannabis ont été retrouvées en Asie centrale, dans les tombes de rois et de dignitaires datant de 3000 ans avant notre ère. Le cannabis a également été utilisé en médecine traditionnelle en Inde, en Chine et en Égypte.

    Le CBD a été isolé pour la première fois en 1940 par Roger Adams, un chimiste américain. Cependant, il n’a pas été utilisé de manière significative en médecine avant les années 1990, lorsque des recherches approfondies ont commencé à être menées sur ses propriétés thérapeutiques. Depuis lors, le CBD est de plus en plus utilisé dans les produits de bien-être et de santé, et son utilisation a été légalisée dans de nombreux endroits dans le monde.

    Les dates importantes

    • 1940 : Le CBD a été isolé pour la première fois par Roger Adams.
    • 1960 : Le cannabis a été classé comme substance contrôlée aux États-Unis.
    • 1970 : L’Organisation mondiale de la santé a publié une étude sur les effets thérapeutiques potentiels du CBD.
    • 1990 : Des recherches approfondies sur les propriétés thérapeutiques du CBD ont commencé à être menées.
    • 1996 : Le premier État des États-Unis, le California, a légalisé l’utilisation médicale du cannabis.
    • 2018 : La loi sur les cannabis médicaux et de loisir a été adoptée au Canada, légalisant l’utilisation du cannabis à des fins médicales et récréatives.

    Le marché du CBD en quelques chiffres

    Le CBD est un marché qui se porte bien. Quand on a commencé à l’utiliser pour soulager la douleur et calmer l’anxiété, on a vu une explosion du secteur, mais il est en train de se stabiliser. En fait, dans certains pays, le marché du CBD s’effondre pour plusieurs facteurs comme la hausse vertigineuse des produits, la médiatisation outrancière de certains accidents liés au CBD, notamment pour des produits achetés auprès de sources non fiables.

    Aujourd’hui, on estime que le CBD représente un marché de 12 milliards de dollars dont 4 milliards représentés par les Etats-Unis. En France, on compte environ 10 % de consommateurs de CBD pour un marché représentant 700 millions d’euros.

    Les différentes formes disponibles du CBD

    La variété des formes par lesquels on peut prendre du CBD explique aussi les raisons de sa popularité.

    • Huile de CBD : l’une des formes les plus courantes de CBD est l’huile. Elle est généralement prise par voie orale en utilisant un compte-gouttes.
    • Gélules de CBD : le CBD peut également être présenté sous forme de gélules, qui sont faciles à avaler et à doser.
    • Crème de CBD : le CBD peut également être utilisé sous forme de crème topique, ce qui peut être utile pour soulager la douleur et l’inflammation localisées.
    • E-liquide de CBD : le CBD peut également être utilisé dans les e-cigarettes ou les vaporisateurs sous forme de e-liquide.
    • Fleurs de CBD : le CBD peut également être présenté sous forme de fleurs de cannabis, qui peuvent être fumées ou vaporisées.

    Il existe de nombreuses autres formes de CBD, telles que les bonbons, les boissons et les aliments. La forme la plus adaptée dépendra de l’utilisation que vous souhaitez en faire et de vos préférences personnelles.

    Les bienfaits du CBD

    Au fil des années, les gens utilisent du CBD pour des motifs telles que :

    • Soulagement de la douleur : le CBD est souvent utilisé pour soulager la douleur, en particulier la douleur chronique.
    • Réduction de l’anxiété et de la dépression : de nombreuses études ont montré que le CBD peut être efficace pour réduire l’anxiété et la dépression.
    • Traitement de l’épilepsie : le CBD peut être utilisé pour traiter l’épilepsie, en particulier chez les enfants qui ne répondent pas bien aux médicaments traditionnels.
    • Amélioration de la santé cardiaque : le CBD peut aider à réduire la pression artérielle et à prévenir les maladies cardiaques.
    • Traitement du cancer : bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires, certaines études ont suggéré que le CBD pourrait être utile dans le traitement du cancer.

    Il est important de noter que ces bienfaits ne sont pas encore entièrement confirmés et que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour en savoir plus sur les effets du CBD.

    Les risques de prendre du CBD

    • Interactions médicamenteuses : le CBD peut interagir avec certains médicaments, ce qui peut changer la manière dont ils fonctionnent. Si vous prenez des médicaments, il est important de parler à votre médecin avant de prendre du CBD.
    • Effets secondaires : bien que rare, certains utilisateurs de CBD peuvent ressentir des effets secondaires, tels que des maux de tête, de la somnolence et des changements d’appétit.
    • Qualité variable : comme le CBD n’est pas encore réglementé de manière rigoureuse, la qualité des produits peut varier considérablement. Il est important de vérifier la qualité du produit avant de l’acheter.

    Notons que ce sont des risques qu’on relève pour prendre tous les compléments alimentaires, mais vu la popularité croissante du CBD dans de nombreux pays, il est important de les considérer.

    La position de l’OMS sur le CBD

    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié un rapport en 2017 dans lequel elle a examiné les effets potentiels du cannabidiol (CBD) sur la santé humaine. Dans ce rapport, l’OMS a conclu que le CBD était généralement bien toléré par les personnes et qu’il n’était pas associé à des effets indésirables graves.

    Cependant, l’OMS a également souligné que plus de recherches étaient nécessaires pour mieux comprendre les effets à long terme du CBD sur la santé humaine. En résumé, la position de l’OMS sur le CBD est que, jusqu’à présent, il n’y a pas de preuves concluantes quant aux effets à long terme du CBD sur la santé humaine, mais que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour établir ces effets avec certitude.

    Le cas de la France

    La législation française est un énorme manège où on tourne en rond et on entretient exprès le flou juridique. En bref, on ne fiche pas la paix aux gens. En 2021, la France avait restreint la vente de fleur et de feuilles de CBD, car elles pouvaient contenir du THC, la substance qui fait planner. Mais le Conseil d’Etat a considéré que c’était de la merde et que cette interdiction n’était pas valable parce que le CBD contient très peu de THC. Ainsi, la loi a été changé et le CBD est autorisé en France sous les conditions suivantes :

    • Le CBD doit contenir moins de 0,3 % de THC
    • Pas de prétentions thérapeutiques, car on n’a pas encore un consensus scientifique, mais ce dernier est à géométrie variable selon les pays.
    • La publicité du CBD doit être limitée
    • Tous les produits doivent respecter les normes alimentaires

    En bref, c’est peut-être bien, mais on ne sait pas trop

    L’aspect capitaliste et la mentalité de faire du fric à tout prix détruit toutes les nouvelles molécules dans le bien-être et le CBD n’échappe pas à la règle. On a eu quelques cas où le CBD avait montré son intérêt et il y a une énorme montagne de profiteurs qui se sont engouffrés dans la brèche.

    Et comme on arrivera au consensus scientifique quand le soleil se couchera au nord, alors on entretient exprès un flou juridique pour avoir une échappatoire si le CBD ne tient pas toutes ses promesses. Pour le moment, le marché reste stable, mais on sent aussi une lassitude générale sur tous ces produits de bien-être qui promettent beaucoup de choses sans forcément apporter quoi que ce soit de positif.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *