Autisme : Une intervention parentale précoce pour des bienfaits sur le long terme

Une intervention parentale précoce peut avoir des bienfaits qui durent sur le long terme chez les enfants souffrant d’autisme sévère. C’est le message qu’on peut résumer d’une étude qui a déterminé si les conseils des experts peuvent améliorer la communication sociale chez les autistes.


Une intervention parentale précoce peut avoir des bienfaits qui durent sur le long terme chez les enfants souffrant d'autisme sévère. C'est le message qu'on peut résumer d'une étude qui a déterminé si les conseils des experts peuvent améliorer la communication sociale chez les autistes.

Cette intervention précoce est la première qui montre des améliorations concrètes sur les principaux symptômes de l’. On a déjà testé plusieurs approches contre l’autisme incluant les médicaments, mais très peu proposent des bienfaits sur le long terme. L’essai sur les conseils des experts a concerné des enfants de 2 à 4 ans qui ont été diagnostiqués avec l’autisme. Chaque symptôme a été mesuré pour avoir une note de sévérité.

Dans la moitié des 152 familles impliquées dans l’essai, les spécialistes de l’autisme infantile ont enregistré les interactions entre les parents et leurs enfants 12 fois pendant 6 mois. Ils ont analysé l’interaction avant de leur conseiller sur plusieurs manières d’améliorer leur communication pour mieux répondre aux besoins de l’enfant. Ces conseils ont été suivis par 6 sessions de thérapie supplémentaire pendant 6 mois. Cette nouvelle approche a été appelée comme le programme PACT. L’autre moitié des familles ont utilisé des thérapies existantes.

Au début de l’essai, 53 % de chaque groupe avait des symptômes qui étaient considérés comme étant très graves. À la fin de l’essai, 29 % des enfants du programme PACT avaient toujours des symptômes graves de l’autisme comparé aux 44 % de l’autre groupe. 6 ans plus tard, les chercheurs ont de nouveau mesuré les symptômes des enfants de 121 familles. Ils ont découvert que 46 % des enfants du programme PACT avaient des signes graves de l’autisme comparé à 63 % des enfants du groupe de contrôle.

Cela suggère que les thérapies du programme PACT peuvent durer plusieurs années. C’est la première fois qu’on utilise cette approche sur l’autisme et les résultats sont remarquables selon les chercheurs. Les parents des enfants autistes se sentent encouragés par cette approche qui n’incite pas les enfants à être actifs, mais plutôt à être neutres. Ainsi, un enfant aimait regarder les lumières des rues qui s’allumaient et plus tôt que demander quelle sera la prochaine lumière, le parent disait simplement que la lumière est allumée. Cela permet de communiquer à l’enfant sans le forcer dans une tâche précise.

Les autres chercheurs dans l’autisme saluent ces travaux, mais ils conseillent d’être prudent. L’approche évite l’agressivité ou une intention invasive, mais on est encore loin de programmes personnalisés qui permettront aux enfants d’améliorer leur comportement de manière durable. Mais les chercheurs estiment que leur approche est suffisamment fiable pour être intégré dans des systèmes de santé standards dédiés à l’autisme. Et si les parents et les experts utilisent l’approche PACT, alors on peut doubler la dose pour le plus grand bien de l’enfant.

Source : The Lancet

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *