vendredi , 24 novembre 2017

Les statines associées à une réduction du cancer du sein et de la mortalité

Une étude suggère que les patients, atteints de cholestérol élevé, risquent moins d’avoir le cancer du sein et une réduction de la mortalité associé. C’est sans doute à cause des traitements de statine qu’on utilise contre le cholestérol élevé.


Les statines associées à une réduction du cancer du sein et de la mortalité
Une étude de 14 ans chez plus d’un million de personnes a révélé que les femmes atteintes d’un taux élevé de cholestérol ont des taux de cancer du sein nettement inférieurs et une réduction de la mortalité. La recherche, présentée aujourd’hui au Congrès ESC (European Society of Cardiology), suggère que les statines sont associées à des taux inférieurs de cancer du sein et à la mortalité.

Ce sont les preuves les plus concluantes et directes pour confirmer le lien entre le cholestérol élevé et le cancer du sein qui est un sujet qui intrigue des chercheurs depuis quelques années selon le Dr Rahul Potluri, auteur principal de l’Aston University au Royaume-Uni.

Nous avons déjà trouvé une association entre le fait d’avoir un taux élevé de cholestérol et le développement d’un cancer du sein et nous avons conçu cette étude pour suivre les patients longitudinalement et aborder cette relation de façon plus robuste selon le chercheur. Le fait de montrer que les patients, atteints de cholestérol élevé, ont un risque plus faible de développer un cancer du sein et une mortalité subséquente dans une étude longitudinale fournit la preuve la plus forte pour un effet protecteur qui est probablement lié aux statines.

L’étude actuelle a suivi des femmes âgées de 40 ans ou plus avec et sans un diagnostic de cholestérol élevé et elle a comparé le développement du cancer du sein et les taux de mortalité dans les deux groupes. Les patients, admis dans les hôpitaux du Royaume-Uni, avec un taux élevé de cholestérol entre le 1er janvier 2000 et le 31 mars 2013, ont été recrutés dans la base de données clinique Algorithm for Comorbidities, Associations, Length of stay and Mortality (ACALM). Ils ont été suivis jusqu’en 2013 pour un nouveau diagnostic de cancer du sein et la mortalité obtenue auprès du Bureau des statistiques nationales. Des analyses ont été effectuées pour ajuster les caractéristiques démographiques et cliniques entre les groupes.

Sur un total de 1 220 024 patients dans l’étude ACALM, il y avait 16 043 femmes avec un taux de cholestérol élevé à l’âge de 40 ans ou plus qui ont été comparées à un groupe de patients de taille équivalente et adapté à l’âge sans cholestérol élevé. Les chercheurs ont constaté que ceux qui avaient un taux élevé de cholestérol étaient 45 % moins susceptibles de développer un cancer du sein que ceux sans cholestérol élevé.

Après avoir ajusté les facteurs susceptibles d’influencer la mortalité incluant l’âge, le sexe, l’appartenance ethnique et les 10 principales causes de décès au Royaume-Uni, les chercheurs ont constaté que les patients, qui ont développé un cancer du sein, étaient 40 % moins susceptibles de mourir s’ils avaient un taux de cholestérol élevé.

Selon le Dr Potluri a déclaré : Comparativement à ceux sans cholestérol élevé, les patients atteints d’un taux élevé de cholestérol avaient un risque réduit de cancer du sein de 45 % et s’ils avaient développé un cancer du sein, alors ils auraient bénéficié d’un risque réduit de mortalité de 40 %. Si le cholestérol élevé provoque une réduction du cancer du sein, alors cela doit être lié à quelque chose inhérent à l’état ou aux patients touchés. En fait, on peut penser que c’est lié au traitement comme les statines qu’on utilise contre le cholestérol élevé.

Le Dr Paul Carter, auteur principal de cette étude et chercheur à l’unité d’étude ACALM, a déclaré : Notre recherche confirme que les femmes, ayant un diagnostic de taux de cholestérol élevé, ont des taux de cancer du sein nettement plus faibles avec des taux de mortalité et une survie améliorés. Dans le passé, on a déjà remarqué dans des études sur les animaux que les statines ont réduit le risque de cancer du sein et cela donne une forte indication que les statines produisent cet effet protecteur dans le cancer du sein.

Les statines possèdent certaines des meilleures preuves de réduction de mortalité parmi tous les médicaments cardiovasculaires et leur utilisation chez les patients avec un diagnostic de cholestérol élevé est probablement la raison pour laquelle ce diagnostic semble être protecteur contre le développement du cancer du sein et la mortalité selon le Dr Carter en ajoutant que les résultats de cette étude fournissent la justification la plus forte à ce jour pour un essai clinique évaluant l’effet protecteur des statines chez les patients atteints de cancer du sein et c’est ce que nous avons l’intention de faire.

Le Dr Carter conclut : Les patients atteints de cancer du sein qui ont un taux élevé de cholestérol, des personnes à risque élevé de maladie cardiovasculaire et ceux qui ont une maladie cardiovasculaire diagnostiquée devraient recevoir des statines selon les directives actuelles. Pour le moment, il faudra en passer par des essais cliniques pour le confirmer, mais c’est un domaine de recherche avec beaucoup de potentiels.

N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?

Aucun avis particulier

A propos de Jacqueline Charpentier

mm

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d’emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l’actualité scientifique et celle de la santé.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG