Un médicament expérimental, le NU-9, répare également les axones des motoneurones supérieurs malades dans un modèle de souris SLA


  • FrançaisFrançais



  • De nouvelles recherches sur le médicament expérimental, NU-9, inventé et développé par deux scientifiques de l’Université Northwestern pour traiter la SLA (sclérose latérale amyotrophique), montrent qu’il est plus efficace que les médicaments approuvés par la FDA pour la maladie.

    Plus important encore, NU-9 a un effet accru lorsqu’il est administré en association avec ces médicaments, le riluzole et l’édaravone. Le médicament a été inventé par Richard B. Silverman, professeur Patrick G. Ryan/Aon à Northwestern, et des études animales ont été menées par P. Hande Ozdinler, professeur agrégé de neurologie à la Northwestern University Feinberg School of Medicine.

    La recherche, publiée récemment dans Rapports scientifiques, ont montré que NU-9 allongeait les axones des neurones moteurs supérieurs malades dans un modèle de souris SOD1 ALS. Cette nouvelle découverte sur l’allongement des axones des neurones malades illustre davantage les avantages du NU-9.

    L’axone est le segment du motoneurone supérieur qui relie le cerveau à la moelle épinière et forme le tractus corticospinal, qui dégénère chez les patients SLA. La détérioration des axones contribue à la paralysie rapide et fatale des patients SLA.

    « Pour qu’un médicament soit efficace, il est important que ce médicament améliore la croissance et la santé des axones », a déclaré Ozdinler, co-auteur principal de l’étude. « C’est très important pour connecter le cerveau et la moelle épinière et pour revitaliser les circuits des motoneurones qui dégénèrent chez les patients. »

    Dans la SLA, les cellules nerveuses initiatrices du mouvement dans le cerveau (neurones moteurs supérieurs) et les cellules nerveuses contrôlant les muscles dans la moelle épinière (neurones moteurs inférieurs) meurent.

    Dans une recherche publiée l’année dernière, des scientifiques de Northwestern ont montré que le NU-9 améliorait deux facteurs importants qui provoquent la maladie des motoneurones supérieurs dans la SLA : le mauvais repliement des protéines et l’agrégation des protéines à l’intérieur de la cellule. Ces deux facteurs deviennent toxiques pour le neurone et sont courants chez les patients SLA et la neurodégénérescence en général. Cette recherche a montré que le composé NU-9 a tellement empêché les neurones de dégénérer que les neurones malades sont devenus similaires aux neurones témoins sains après 60 jours de traitement dans deux modèles murins différents de SLA.

    NU-9 se dirige vers des essais cliniques

    NU-9 se dirige vers des essais cliniques. La société, AKAVA Therapeutics, lancée l’année dernière par Silverman, mène des études sur la sécurité des animaux nécessaires pour que le médicament (maintenant appelé AKV9 dans la société) reçoive l’approbation de la FDA pour devenir un nouveau médicament expérimental. Ces études comprennent la détermination du niveau de dose et des effets toxiques.

    « Si tout se passe bien, nous espérons commencer avec des volontaires sains dans un essai clinique de phase 1 au début de 2023 », a déclaré Silverman, co-auteur principal de l’étude.

    Selon la réponse de la FDA aux résultats de la phase 1, un essai de phase II pour administrer le médicament aux patients atteints de SLA pourrait commencer au début de 2024.

    NU-9 a un nouveau mécanisme d’action, et il doit être testé chez l’homme pour son efficacité dans le traitement de la SLA », a déclaré Silverman.

    « C’est un long processus – peut-être 10 à 12 ans – pour découvrir et mettre un nouveau médicament sur le marché », a déclaré Silverman. « Mais ce médicament nous rend très enthousiastes et pleins d’espoir quant à ses possibilités d’améliorer la vie des patients SLA, qui sont sans espoir depuis si longtemps. »

    Cette étude a été soutenue par la subvention R01 AG061708 du National Institute on Aging des National Institutes of Health, NUCATS, ALSA TREAT ALS Award et A Long Swim Foundation.

    Source de l’histoire :

    Matériaux fourni par Université du nord-ouest. Original écrit par Marla Paul. Remarque : Le contenu peut être modifié pour le style et la longueur.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.