Pourquoi les graines de fer pur sont-elles aussi rares dans l’univers ?

Une recherche a reproduit une explosion d’étoile pour comprendre pourquoi les graines de fer pur sont si rares dans l’univers.


Une recherche a reproduit une explosion d'étoile pour comprendre pourquoi les graines de fer pur sont si rares dans l'univers.
Des instantanés de l'expérience de nucléation de l'oxyde de tungstène pendant un vol parabolique d'un vaisseau de la Diamond Air Service Inc. - Credit: Kimura et al. Sci. Adv. 2017;3:e1601992

Une nouvelle étude a reproduit l’environnement gazeux des explosions d’ et ils ont découvert que sous ces conditions, la probabilité que des se combinent pour former des graines de est extrêmement faible. Seul 1 % de la masse totale des éléments dans le milieu interstellaire forme des graines, mais ces petites particules solides sont des briques élémentaires importantes des systèmes planétaires.

Le fer est une clé importante pour comprendre la composition et la quantité globale des graines interstellaires, mais en dépit de recherches considérables, on a détecté peu de composants de fer (Fe) pour expliquer son abondance dans l’univers. On estime que les principales sources du fer cosmique sont des supernovas Type Ia. Pour comprendre la formation des graines de fer, Yuki Kimura et ses collègues de l’université d’Hokkaido au Japon ont simulé la condensation des graines de fer dans l’éjecta gazeux des étoiles en évolution.

Ils ont mesuré la formation du fer sous différentes températures et pression dans une chambre de nucléation (qui était équipée avec deux lasers à différentes longueurs pour observer les changements dans les franges d’interférence) et ils ont lancé l’instrument dans une fusée-sonde en sub-orbite pour réussir la microgravité. Les résultats montrent que seuls quelques atomes de fer sur des centaines de milliers de collisions vont se coller ensemble et cela suggère que les graines de fer sont beaucoup plus difficiles à produire qu’on le pensait auparavant.

Source : Science Advances (http://advances.sciencemag.org/content/3/1/e1601992)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *