Catégorie : Intelligence artificielle

L’intelligence artificielle déchaîne les passions. Pour les uns, c’est une révolution pour l’humanité tandis que pour les autres, c’est l’avènement d’une ère où les humains vont perdre leurs emplois et leurs places dans leur société. L’intelligence artificielle est souvent mal compris et dans cette catégorie, nous proposons des actualités sur l’intelligence artificielle pour comprendre les progrès du secteur.

Il y a quelques années, un papier sur un algorithme, prétendant détecter des criminels sur des caractéristiques faciales, a jeté le feu au poudre et ramené la phrénologie des limbes de la pseudoscience. Mais il faut expliquer pourquoi cette pseudoscience ne devrait jamais plus réétudiée plutôt que de la bannir directement. 0

Le sombre passé des algorithmes associant apparence et criminalité

Il y a quelques années, un papier sur un algorithme, prétendant détecter des criminels sur des caractéristiques faciales, a jeté le feu au poudre et ramené la phrénologie des limbes de la pseudoscience. Mais il faut expliquer pourquoi cette pseudoscience ne devrait jamais plus réétudiée plutôt que de la bannir directement.

0

Que pouvons nous oublier si les machines se souviennent à notre place ?

A chaque bond technologique, nous oublions des connaissances obsolètes pour en acquérir de nouvelles. Mais cette fois, ce bond est gigantesque. Avec les intelligences artificielles, les banques de données. Que pouvons-nous oublier. Et de quoi est-ce que les machines doivent se souvenir à notre place ?

L'Arabie Saoudite vient de donner la citoyenneté à un robot nommé Sophia. Mais on peut se poser la question : Est-ce qu'une intelligence artificielle peut être considérée comme une personne devant la loi ? Techniquement, rien ne l'empêche, mais les implications peuvent être dantesques à tous les niveaux. 1

Est-ce qu’une intelligence artificielle peut être considérée comme une personne devant la loi ?

L’Arabie Saoudite vient de donner la citoyenneté à un robot nommé Sophia. Mais on peut se poser la question : Est-ce qu’une intelligence artificielle peut être considérée comme une personne devant la loi ? Techniquement, rien ne l’empêche, mais les implications peuvent être dantesques à tous les niveaux.