Étiqueté : insuffisance veineuse céphalorachidienne chronique

Le fait d'ouvrir des veines rétrécies dans le cerveau et la moelle épinière n'est pas du tout efficace contre la sclérose en plaques selon une étude menée par l'université de British Columbia et du Vancouver Columbia Health. Cette procédure, connue comme la thérapie de libération, a été proposée par Paolo Zamboni, un médecin italien qui prétendait que cette thérapie était efficace contre la SEC. 0

La « thérapie de libération » est inefficace contre la sclérose en plaques

Le fait d’ouvrir des veines rétrécies dans le cerveau et la moelle épinière n’est pas du tout efficace contre la sclérose en plaques selon une étude menée par l’université de British Columbia et du Vancouver Columbia Health. Cette procédure, connue comme la thérapie de libération, a été proposée par Paolo Zamboni, un médecin italien qui prétendait que cette thérapie était efficace contre la SEC.