Étiqueté : Migration humaine

L'étude du génome d'un nourrisson appelé Petite fille du lever du soleil datant de 11 500 ans dans un site archéologique révèle l'histoire complexe des premiers Amérindiens. L'étude suggère également la présence d'une population jusqu'à alors inconnue surnommée comme les anciens béringiens. 0

Des preuves génétiques directes révèlent l’histoire des premiers Amérindiens

L’étude du génome d’un nourrisson appelé Petite fille du lever du soleil datant de 11 500 ans dans un site archéologique révèle l’histoire complexe des premiers Amérindiens. L’étude suggère également la présence d’une population jusqu’à alors inconnue surnommée comme les anciens béringiens.

Une recherche suggère que le Neandertal a influencé la génétique des humains modernes quand les 2 espèces se sont accouplées dans la région du Moyen-Orient et la Turquie qui est un carrefour important pour la migration depuis l'Afrique pour aller vers l'Asie et l'Europe. 0

Comment Neandertal a-t-il influencé la génétique humaine au carrefour de l’Asie et de l’Europe

Une recherche suggère que le Neandertal a influencé la génétique des humains modernes quand les 2 espèces se sont accouplées dans la région du Moyen-Orient et la Turquie qui est un carrefour important pour la migration depuis l’Afrique pour aller vers l’Asie et l’Europe. Mais la quantité d’ADN néandertalien est moins importante dans cette région, car c’était simplement un passage temporaire.

Le modèle démographique de l'histoire africaine et de l'estimation des divergences. Les lignes colorées verticales représentent la migration avec les triangles qui représentent le mélange dans un autre groupe. Les chasseurs-cueilleurs de l'Afrique australe sont montré par des symboles rouges et les agriculteurs de l'Age de Fer sont indiqués par des symboles verts - Crédit : Uppsala University 0

Les humains modernes ont émergé il y a 300 000 ans

Une nouvelle recherche suggère que l’humain moderne, Homo sapiens, a pu émerger plus tôt dans une période de 350 000 et 260 000 ans. L’étude estime également que l’émergence de l’humain moderne s’est produite dans plusieurs endroits en Afrique.