La plupart des développeurs gagnent leur vie avec les services sur Cloud


  • FrançaisFrançais



  • Une récente étude de marché de VisionMobile nous permet d’avoir un petit aperçu du monde des développeurs. L’étude s’est terminée en juillet 2015.

    L’étude s’est portée sur 13 000 développeurs dans le monde entier. Une première découverte est que les femmes représentaient seulement 6 % des développeurs au niveau mondial. Cela ne fait que renforcer le fait que la communauté des développeurs est une société principalement masculine. Mais on pourra dire la même chose de l’informatique en général.

    Les développeurs tirent principalement leurs revenus des projets sur Cloud

    Les résultats de l’étude montrent que le travail sur Cloud permet de bien gagner sa vie en tant que développeur suivi par les projets sur Desktop et le développement d’application mobile. Mais vous allez crever de faim si vous développez des projets sur l’internet des objets. Et concernant les services du Cloud, Amazon Web Services (AWS) est la plateforme la plus populaire suivie par Microsoft Azure, Google Cloud, Digital Ocean et Heroku.

    AWS est privilégié pour les applications en Java et PHP, Azure pour le C#, Google Cloud pour le Java, Digital Ocean pour le PHP tandis que Heroku attire les développeurs qui mangent du Ruby et du Node.js.

    Android est le préféré des développeurs

    Dans le secteur du développement d’applications mobiles, 26 % des développeurs créent des applications pour Android et iOS, 28 % se dédient à Android et 12 % se consacrent à iOS. Sur les 13 000 développeurs, seuls 11 % créent des applications pour Android, iOS et Windows Phone.

    L’étude montre également que 10 % des développeurs sur mobile utilisent l’e-commerce pour gagner leur vie tandis que 46 % tirent leur revenu de la publicité. Cela signifie que très peu développeurs vendent directement leurs applications, mais une majorité se base sur la publicité en ligne. Et cela correspond à la préférence des développeurs pour Android.

    Enfin pour l’internet des objets, les développeurs sont aussi paumés que les utilisateurs. L’étude a montré que la plupart des développeurs créent des produits pour les consommateurs (32 %), 17 % des développeurs travaillent dans des entreprises de l’internet des objets tandis que 13 % se consacrent aux employés et 12 % pour les professionnels. Mais la statistique qui tue est que 26 % des développeurs dans l’internet des objets ont admis qu’ils n’avaient aucune idée de leur audience cible. Cela explique pourquoi l’internet des objets génère si peu de revenus.

    Les différentes infographies de cette étude :

    developpeur-revenu_1

    developpeur-revenu_3

    developpeur-revenu_4

    developpeur-revenu_5

    developpeur-revenu_6

     

    developpeur-revenu_7

     

    developpeur-revenu_8

     

    developpeur-revenu_9

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.