Publicité en ligne : Les bloqueurs de publicité ont provoqué une perte de 21,8 milliards de dollars



Une étude menée par PageFair et Adobe révèle une augmentation de 41 % des personnes qui utilisent un bloqueur de publicité en 2015. Cela fait 198 millions d’internautes qui bloquent la publicité chaque mois.

En examinant les données, les chercheurs ont découvert que 16 % de tous les internautes américains ont utilisé un bloqueur de publicité pendant le second trimestre de 2015. Adblock reste l’outil préféré de la plupart des internautes. Ainsi pour les États-Unis, il y a désormais 45 millions d’internautes qui bloquent la publicité, soit une augmentation de 48 % par rapport au second trimestre de 2014. En Europe, on a 77 millions d’internautes qui ont utilisé un bloqueur de pub pendant la même période, soit une augmentation de 35 % rapport au second trimestre de 2014.

Les Grecs sont les plus nombreux à utiliser un bloqueur de publicité

En Europe, les Grecs sont les plus nombreux à bloquer la publicité puisque 30 % des internautes de ce pays utilisent une forme d’Adblock. Les Slovaques sont les moins nombreux à bloquer la publicité en ligne. Les utilisateurs d’Adblock et d’autres outils ont provoqué une perte de 21,8 milliards de dollars pendant la première moitié de 2015. Mais c’est un chiffre tout à fait relatif puisqu’il représente seulement 14 % du total des revenus publicitaires. De plus, 198 millions d’internautes qui utilisent un bloqueur de publicité représentent seulement 6 % de tous les internautes au niveau mondial.

Les jeux et la technologie, principale cible des bloqueurs de publicité

Si on analyse le blocage de la publicité dans chaque secteur, les sites de jeux vidéos, de réseaux sociaux et technologiques sont les plus ciblés par les bloqueurs de publicité. En revanche, les utilisateurs qui visitent des sites d’immobilier, d’organisations caritatives et gouvernementales ’ont pas de problèmes avec la publicité. Dans les navigateurs, Firefox possède 48 millions d’utilisateurs qui ont installé Adblock ou une autre extension pour bloquer la publicité. Mais c’est Chrome qui enregistre une augmentation considérable puisqu’il y a désormais 126 millions d’utilisateurs de ce navigateur qui ont installé un bloqueur de publicité en 2015 comparé à 44 millions en 2014.

Les annonceurs peuvent encore espérer avec le puisque seul 1,6 % de tous les internautes sur mobile utilisent un bloqueur de publicité. La principale raison est qu’il existe peu d’outils conviviaux pour bloquer la publicité sur le mobile et que les principales plateformes telles que Google Play et interdisent souvent l’installation de ce type d’application. Et sur la raison d’utiliser un Adblock, la moitié des utilisateurs ont déclaré qu’ils ont peur que les géants du web collectent leurs données personnelles. Et 2 utilisateurs sur 5 ont répondu qu’ils bloquaient la publicité parce qu’elle était trop intrusive. Cela signifie que les utilisateurs n’ont pas de problème avec la publicité en ligne si elle reste acceptable, mais ils ne pardonneront pas aux annonceurs sur la collecte des données personnelles.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *