Un cycliste admet la supériorité des voitures Google


  • FrançaisFrançais



  • Une situation étrange s’est produite entre un cycliste et une voiture autonome. Et cela prouve que les voitures Google sont largement supérieures et qu’on peut leur faire une confiance aveugle.

    Les voitures de Google ne provoquent jamais d’accident et on peut le voir dans le rapport qui a été publié par Google le mois dernier. Ces voitures autonomes sont sécurisées, car avouons-le, il n’y a pas d’humain derrière le volant. La conduite est gérée par une intelligence artificielle qui analyse les données de ses nombreux caméras et capteurs. Cette combinaison de l’AI avec ces outils de détection en font simplement le conducteur parfait à tous les points de vue.

    La sécurité des humains avant tout le reste

    Un utilisateur nommé Oxtox raconte son aventure sur le forum RoadBikeReview lorsqu’il se trouvait dans une intersection à 4 voies avec un panneau Stop et une voiture autonome de Google. Selon ce cycliste, la voiture est arrivée au panneau Stop une seconde avant que je l’atteigne. La voiture avait la priorité et donc, j’ai attendu que la voiture passe. Mais la voiture de Google a détecté ma présence (via ses Go Pros) et elle est restée stationnaire pendant plusieurs secondes avant de se déplacer légèrement. Mon vélo a bougé d’un centimètre à l’avant sous le mouvement de mon corps et en une fraction de seconde, la voiture de Google s’est arrêtée.

    La voiture a de nouveauté continué, mais quand j’ai commencé à me déplacer, elle s’est de nouveau arrêtée. Notons que le cycliste ne s’avançait pas réellement, car il bougeait le vélo de quelques centimètres à la fois. Mais à chaque fois que la voiture de Google détectait le mouvement, elle s’arrêtait nette. Le manège a continué pendant quelques minutes et la voiture n’a jamais emprunté la voie même si elle avait la priorité pour le faire. Et c’est un comportement qui serait impossible chez un humain qui n’hésitera pas à percuter le cycliste parce qu’il avait la priorité.

    Il y avait 2 personnes dans la voiture de Google (pour les tests) et le cycliste a vu qu’ils riaient aux éclats et qu’ils apprenaient à la voiture comment gérer ce type de situation à l’avenir.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.