L'imam Google de Xavier Bertrand

Xavier Bertrand estime qu’il faut que Google lutte contre le terrorisme. Google doit sanctionner davantage les messages de haine et notre cher Xavier veut également mettre Hadopi à contribution.


L'imam Google de Xavier Bertrand

L’imam Google véhiculerait le terrorisme selon Xavier Bertrand dans une interview d’Europe 1. Un petit extrait de son interview :

Il est temps qu’on se mobilise par tous les moyens !. Vous avez parlé des mosquées, mais il y a l’Imam Google !C’est sur que [les jeunes] trouvent le moyen de se radicaliser. Je demande que cet archimilliardaire qui ne paye pas d’impôt se sente aussi mobilisé. Ces groupes d’internautes qu’on appelle Anonymous qui, pourtant sont attachés à la liberté, décident d’eux-mêmes de bloquer des comptes.

Xavier Bertrand ajoute que Google comme d’autres entreprises doivent consacrer 1% de leur formidable bénéfice à se mobiliser dans la lutte contre la radicalisation. Mais Xavier, il fallait nous dire tout de suite que tu veux juste taxer Google comme d’habitude, pourquoi prendre tellement de pincettes ?

Xavier Bertrand veut également recycler Hadopi puisque : Que le gouvernement, qui en a la possibilité, demande dès maintenant à Hadopi d’arrêter les fonctions traditionnelles sur le téléchargement illégal et qu’on mette tous ses moyens – parce qu’il y a de vrais professionnels en son sein – pour traquer les sites et mettent hors d’état de nuire tous ceux qui se servent de Google et des réseaux sociaux pour véhiculer le terrorisme. On a la possibilité de le faire, je me demande de le faire.

Donc on laisse tranquille les pirates de contenu et on transforme la Hadopi comme une machine à traquer les terroristes. Etant donné que la Hadopi a prouvé son inutilité flamboyante depuis 2010, on a peur lorsqu’elle sera confronté à la radicalisation en ligne. Concernant les Anonymous, l’acte est louable, mais son utilité est proche de zéro. Scientific American a publié un article où il estime que l’action des Anonymous pourrait perturber l’enquête des services de renseignement. En premier lieu, les services de renseignement ont peur des dommages collatéraux provoqué par les Anonymous qui se contentent de supprimer les sites et les comptes à volée en oubliant que les autorités des différents pays font la même chose depuis plusieurs années et que les terroristes recréent des milliers de compte derrière.

De plus, les renseignement ont parfois infiltré des agents dans ces forums et ces plateformes et cela peut empêcher l’arrestation des chefs de réseaux qui sont bien plus importants que les crétins qui portent sur les réseaux sociaux au nom de Daesh.

Xavier Bertrand reste fidèle à sa personne et nous sortir un imam Google bat tous les records de débilité. Google lutte contre la radicalisation en ligne depuis des années. Il y a quelques mois, Google avait appelé à un front uni pour supprimer les vidéos de qui circulent sur le web.

Source : NextInpact

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *