Twitter cherche un acquéreur, Salesforce et Google sont intéressés

Twitter est intéressé par un rachat. Il y a 2 candidats en lice avec Salesforce et Google. Twitter demande 30 milliards de dollars.


Twitter est intéressé par un rachat. Il y a 2 candidats en lice avec Salesforce et Google. Twitter demande 30 milliards de dollars.

Le conseil d’administration de cherche un possible acheteur. et sont en lice avec des discussions qui sont en cours, mais qui sont encore très informelles. Les actionnaires demandent 30 milliards de dollars pour Twitter, mais le prix pourrait être revu à la baisse, car Twitter ne possède aucune monétisation qui a porté ses fruits.

Salesforce et Google sont les meilleurs candidats possibles, car la monétisation du réseau social n’est pas leur principal objectif. Twitter est une mine d’or pour les données avec 500 millions de Tweets qui sont postés chaque jour. Einstein, l’intelligence artificielle de Salesforce, pourrait exploiter cette masse de données pour proposer un profilage publicitaire aux petits oignons. Salesforce est déjà impliqué dans Twitter, car il propose déjà une page spéciale permettant de connecter les clients et les entreprises via Twitter. Étant donné que Twitter s’est focalisé sur les entreprises ces dernières années et que Salesforce est simplement l’un des mastodontes dans ce secteur, il est normal que les 2 trouvent un terrain d’entente. En sachant que Salesforce avait tenté de mettre la main sur Linkedin avant de se faire damer le pion par Microsoft.

Dans le cas de Google, la situation est plus ambiguë. Il possède 2 objectifs. Le premier est de réussir enfin à proposer un réseau social qui tienne la route. Google Buzz a été une catastrophe et Google+ était trop proche de Facebook. Dans les réseaux sociaux, Google réussit où il s’y attend le moins. Ainsi, Orkut, un réseau social très populaire au Brésil, avait atteint 100 millions d’utilisateurs avant qu’il soit abandonné par Google en 2014. Une décision idiote, car le succès était au rendez-vous. Si Google rachète Twitter, alors il pourrait encore plus étendre sa toile sur des résultats en temps réel sans oublier que c’est un tentacule de plus pour sa régie publicitaire.

D’un autre côté, Google est également un leader dans l’intelligence artificielle et comme Salesforce, il pourrait utiliser Twitter pour entrainer ses IA pour qu’elles soient de plus en plus performantes. Cependant, un rachat de Twitter par Google serait un mauvais signe, car le géant californien a l’habitude de décapiter des services dès que le succès n’est pas immédiatement monstrueux. Twitter est actuellement dans la place de Linkedin. Il sait qu’il ne va pas survivre très longtemps en étant tout seul dans son coin. Cette concentration des réseaux sociaux n’inaugure rien de bon, car cela implique que quelques géants vont contrôler la totalité des informations qui circulent sur le web. On peut dire que Facebook s’en branle complètement de Twitter puisqu’il possède déjà Whatsapp, Instagram et Messenger qui lui donnent accès à une grande partie des internautes au niveau mondial. S’il y a un rachat, alors on peut s’attendre à une annonce avant la fin de l’année.

Source : Recode

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *