Supprimez votre compte Yahoo


  • FrançaisFrançais

  • Le titre est simple et très efficace. The Intercept recommande de supprimer son compte Yahoo. On apprend que Yahoo avait développé un programme pour espionner les mails de ses utilisateurs. Mais ce sont les réactions des autres géants du web qui doivent nous inquiéter.


    On apprend que Yahoo avait développé un programme pour espionner les mails de ses utilisateurs. Mais ce sont les réactions des autres géants du web qui doivent nous inquiéter.

    Yahoo n’avait qu’un seul service d’intérêt pour les utilisateurs. Un seul. Le de Yahoo est utilisé par 500 millions d’utilisateurs et l’entreprise revendique 1 milliard d’utilisateurs sur tous les autres services. Mais on a appris que Yahoo Mail avait été piraté et que 500 millions de comptes ont été compromis. Déjà que c’est inacceptable pour une telle entreprise d’avoir une telle négligence de sécurité, mais Reuters nous apprend que Yahoo avait développé un programme pour espionner les mails de ses utilisateurs et que l’ordre venait directement de Marissa Mayer. Le développement était tellement secret que même l’équipe de sécurité de Yahoo n’était pas au courant. Alex Stamos, ancien responsable de sécurité, aurait quitté Yahoo lorsqu’il a découvert le pot aux roses.

    Après le piratage de Yahoo, l’entreprise s’était justifiée pathétiquement que c’était une attaqué lancée par un Etat et qu’elle était très sophistiquée. Bruce Schneier, l’un des meilleurs experts en sécurité, a expliqué que Yahoo avait sorti cette excuse pour éviter d’admettre qu’elle a totalement négligé sa sécurité. Yahoo possédait une équipe de sécurité surnommée les Paranoiaques et Marissa Mayer a toujours refusé de suivre leurs recommandations ce qui a provoqué le piratage.

    Après les révélations de Snowden, on avait déjà le programme PRISM qui consistait en l’installation de portes dérobées chez les principaux géants du web incluant Facebook, Google ou Microsoft. Et à cette époque, Yahoo avait déclaré qu’il n’avait jamais participé à PRISM et qu’il se battait toujours contre les demandes gouvernementales. Cette révélation, si elle est confirmée, prouve que non seulement Yahoo a participé pleinement à PRISM, mais que l’entreprise a développé un logiciel pour espionner ses propres utilisateurs pour le compte de la NSA et le FBI. De plus selon The Intercept, le programme de Yahoo était plus dégueulasse, car il scannait les messages en réel contrairement aux autres collectes du FBI et de la NSA. Comment peut-être aussi con ? La seule réponse de Yahoo était que l’entreprise respecte les lois américaines. Une expression qui sonne comme un aveu plus qu’autre chose.

    La réaction de perroquet des autres géants du web

    On s’est posé la question si d’autres géants du web ont développé ce type de programme. Et la totalité, Microsoft, Facebook, Google, Twitter ont répondu que non. Et même si c’était le cas, ils se battraient pour leurs utilisateurs. Le gros problème est que ces réactions sont tellement identiques dans leurs formes qu’on peut voir une certaine concertation entre les acteurs. Et je me rappelle qu’à l’époque de PRISM, tous les géants avaient nié leurs participations alors qu’elle a été confirmée par la suite.

    Est-ce que vous devez supprimer votre compte Yahoo ? C’est une évidence, mais je pense que ce n’est pas la peine si c’est pour aller dans une autre prison dorée. Après ces révélations, on peut penser que de nombreuses personnes vont aller chez Google ou Microsoft, alors que la solution la moins pire est d’aller chez un fournisseur indépendant comme ProtonMail. Avant même le piratage de Yahoo, j’envisageais déjà de migrer tous mes comptes chez ce type de fournisseur. Désormais, j’ai commencé le processus. Yahoo possède 500 millions d’utilisateurs parce que c’est ultra-chiant de tout changer, notamment si on utilise Yahoo comme une adresse principale. ProtonMail propose un service mail avec le chiffrement bout à bout. Il propose un compte gratuit, mais il vaut mieux passer par la formule payante à 4 euros par mois si on veut être tranquille. ProtonMail semble plus sécurisé, car il se base en Suisse qui est réputée pour protéger la vie privée. Le souci est que la Suisse vient de passer une loi Renseignement similaire à celle de la France et on ignore si la sécurité de ProtonMail va résister sans oublier les pressions gouvernementales.

    Il est difficile aujourd’hui de trouver un service mail, même payant, qui soit quasi inattaquable et totalement sûr. Une solution serait d’avoir son propre serveur avec son propre nom de domaine, mais le serveur peut être hébergé dans un pays qui pratique la surveillance de masse. De plus, il est difficile pour un citoyen lambda de configurer le chiffrement bout à bout pour ses comptes. La complicité des géants du web et leur sans-foutisme nous ont mis dans une telle merde qu’on ne peut plus en sortir.

    Source : The Intercept, Techdirt

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *