Whatsapp, Facebook et Skype pourrait être soumis aux normes européennes des Telcos

Une vieille lubie des Telcos pourrait devenir une réalité avec une nouvelle proposition européenne. Des services comme WhatsApp, Facetime ou Skype devront se soumettre aux mêmes règles que des telcos tels qu’Orange, Vodafone ou Deutsche Telekom.


Une vieille lubie des Telcos pourrait devenir une réalité avec une nouvelle proposition européenne. Des services comme WhatsApp, Facetime ou Skype devront se soumettre aux mêmes règles que des telcos tels qu'Orange, Vodafone ou Deutsche Telekom.

L’ va réformer des normes de telcoms datant de 15 ans afin d’intégrer les nouvelles entreprises technologiques. Actuellement, les tels qu’Orange ou Vodafone sont soumis à des règles qui leur imposent de garantir une continuité et une sécurité de leurs services. Google, Facebook et les autres entreprises américaines ne sont pas soumis à ces législations.

Cette proposition, à l’état de brouillon, veut mettre tout le monde sur le même pied d’égalité. A première vue, cela semble positif puisque cela obligerait des services comme , , Viber ou à proposer les mêmes garanties de sécurité et de fiabilité. Mais le diable se cache dans les détails, car c’est la notion de sécurité qui va devenir liberticide.

Cette proposition stipule que la sécurité doit quand même permettre de rapporter des brèches aux autorités, mais que cette même sécurité doit être du même niveau pour tous les opérateurs. Vous la voyez venir l’attaque sur le ? Dans le document, on peut lire texto : Les fournisseurs de tels services doivent assurer un niveau de sécurité qui est proportionnel avec le niveau de risque de la sécurité des communications. Et si le risque de sécurité avec des communications sécurisées est très élevé, alors cette sécurité doit être allégée.

En gros, cela implique si des communications chiffrées posent un problème à la sécurité d’un pays, alors le chiffrement de ces communications doit être neutralisé. C’est bien plus clair. En plus d’une attaque directe contre le chiffrement, c’est une vieille rengaine des Telcos que les services comme Whatsapp soient légiférés et taxés au même titre que les autres fournisseurs. Cela reste une proposition et il faudra qu’elle passe le Parlement, mais c’est une affaire à suivre.

Source : Reuters

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *