Hoax : La drogue Flakka vous transforme en zombie

La Flakka est le surnom donné à la drogue connue comme l’Alpha-PVP. Mais si vous entendez que la drogue Flakka vous transforme en zombie, alors sachez que c’est un Hoax et une incompréhension totale dans la plupart des cas.


La Flakka est le surnom donné à la drogue connue comme l'Alpha-PVP. Mais même si elle est dangereuse, la Flakka ne vous transforme pas en zombie enragé.
Déguisement de zombie pendant une fête d'Halloween.

Depuis près d’un siècle, les médias propagent l’histoire de crimes horribles qui ont été provoqués par l’abus de .1 On avait déjà ces histoires en 1914 avec la cocaïne suivie des histoires de type Reefer Madness dans les années 1930 et les « meurtres sous LSD » dans les années 1960.2 3 4 Et on a la même chose qui se reproduit avec une drogue surnommée que certains médias ont surnommée comme la drogue des zombies.5 Cela s’explique par le comportement étrange et violent de certains consommateurs de cette drogue. Ainsi, un exemple d’article qui associe à tort la drogue Flakka avec le comportement de est celui de L’Obs intitulé Flakka : la drogue qui rend fou… et daté du 18 aout 2016. L’article cite des déclarations par les policiers, mais on le mentionne plus bas que l’auteur de l’acte cannibale n’avait pas la moindre trace de Flakka dans son organisme.6

En aout 2016, Austin Harrouff, âgé de 19 ans, a attaqué et tué un couple dans leur maison de Floride et on l’a trouvé en train de mordre le visage et l’abdomen d’une de ses victimes.7 Les parents de l’assaillant ont rapporté qu’il avait un comportement étrange depuis plusieurs mois avant l’incident et qu’il était peut-être schizophrène. Mais les autorités ont estimé qu’Harrouff avait ce comportement à cause d’une nouvelle drogue qui circulait dans les rues et qui s’appelait Flakka.8 9 Mais le 23 novembre 2016, des tests toxicologiques ont révélé qu’on n’avait détecté aucune trace de Flakka dans le système d’Harouff.10 Donc, cet incident de cannibalisme n’était pas provoqué par la drogue.

Mais la Flakka est une nouvelle drogue synthétique potentiellement dangereuse. La Flakka est le surnom pour l’, une drogue cathinone synthétique très efficace. Les cathinones synthétiques sont une nouvelle variété similaire à l’amphétamine qu’on surnomme fréquemment comme des Salt Bath (sels de bain ou cristaux).

La drogue Flakka est un stimulant très puissant et abordable. En fait, cette drogue semble plus puissante que la méthamphétamine et son potentiel d’addiction est très élevé.11 La consommation de la drogue Flakka est associée avec la paranoïa, les idées délirantes et les hallucinations.12 En l’espace de 16 mois de 2014 à 2015 à Fort Lauderdale et sa banlieue, on a rapporté la mort de 63 consommateurs de Flakka à cause d’une intoxication aiguë, des accidents, des suicides et des homicides.13 Mais la Flakka est surtout célèbre parce qu’on l’associe au mode Zombie, car elle est associée à des comportements bizarres qui se sont produits en Floride et en Australie.14 15

Les médias ont rapidement stigmatisé la Flakka, car elle transformerait ses consommateurs en zombie et en cannibale. Mais pour quelqu’un qui étudie les drogues sur le plan épidémiologie, il est important de séparer la vérité du mythe quand on parle de drogue.

Des cannibales et des zombies dopés à la Flakka ?

Le mythe du zombie et du cannibale a commencé le 26 mai 2012 lorsque Rudy Eugene, nu et qui avait prétendument consommé des « cristaux », a mâché le visage et l’oeil d’un mendiant dans la rue.16 L’assaillant a été tué par la police et le mendiant était défiguré avec la perte d’un oeil. Mais les tests toxicologiques ont révélé que la drogue Flakka ou d’autres cristaux n’étaient pas présents dans le système de l’assaillant.17 Mais le phénomène de zombie/cannibale a émergé et il risque de continuer pour un bon bout de temps.



La prévalence de l’utilisation des cristaux est restée relativement stable chez les étudiants du secondaire avec environ 1 % ces dernières années.18 Mais de 2012 à 2016, la perception de la nocivité de la consommation de cristaux a quasiment doublé en passant de 33 à 58 %.19 C’est probablement provoqué par cette association avec les comportements de zombie-cannibale. Mais les jeunes ignorent qu’ils consomment de la Flakka et d’autres cristaux sans même le savoir. En effet, ces jeunes consomment également la drogue surnommée Molly qui est le nouveau nom de l’ecstasy/MDMA.

L’année dernière, j’ai collecté des échantillons de cheveux d’une douzaine de personnes dans les boites de nuit et sur des participants à des festivals à New York City. Ces échantillons ont été testés pour des substances psychoactives. De nombreux participants ont plaisanté sur le fait qu’ils n’utilisaient jamais de cristaux pour éviter de devenir des zombies ou des cannibales.20

Mais nous avons découvert que parmi les personnes, qui consommaient de l’ecstasy et qui refusaient de prendre catégoriquement de la Flakka, 4 sur les 10 avaient des tests positifs sur les composants qui constituent la Flakka et d’autres cristaux.21 De ce fait, de nombreuses personnes, qui consomment de l’ecstasy, consomment également de la Flakka et d’autres cristaux sans le savoir et ils ne sont jamais devenus des zombies.

On peut penser qu’il est positif de propager de fausses informations du moment que cela dissuade les gens de consommer de la Flakka. Mais si on doit sensibiliser les gens, alors on doit le faire avec des faits scientifiques et prouvés sur les dangers de la drogue et non utiliser le mythe des zombies. Si les médias continuent à exagérer les effets de la drogue Flakka, alors cela pourrait se retourner contre nous. En premier lieu, les consommateurs, notamment les plus expérimentés, ne feront plus attention à aucun de nos avertissements, car ils les considéreront comme étant faux comme le mythe du zombie. De plus, ce type de mythe va augmenter le stigmate envers ceux qui sont dépendants de la Flakka et cela va favoriser leur ostracisation et réduire les chances de trouver un traitement ou une désintoxication.

Les drogues, qui provoquent le cannibalisme, sont la nouvelle marotte des médias. Et c’est normal vu notre obsession avec les séries et les films de zombie. Mais nous devons être très prudents avec les informations que nous entendons et que nous partageons sans nous poser de questions.

Traduction d’un article de The Conversation par Joseph Palamar, professeur adjoint à la santé publique au Langone Medical Center de l’université de New York.

Sources

1.
Drug war coverage is still filtered through race. The Washington Post. https://www.washingtonpost.com/news/the-watch/wp/2014/06/19/drug-war-coverage-is-still-filtered-through-race/?utm_term=.5e81f0acdee3. Published June 14, 2014. Accessed November 29, 2016. [Source]
2.
Cocaine: The evolution of the once “wonder” drug. CNN. http://www.cnn.com/2011/HEALTH/07/22/social.history.cocaine/. Accessed November 29, 2016.
3.
Schlosser E, Fallows J, Pinsker J, et al. Reefer Madness. The Atlantic. http://www.theatlantic.com/magazine/archive/1994/08/reefer-madness/303476/. Published November 7, 2016. Accessed November 29, 2016.
4.
Meet the psychiatrists who are bringing LSD back to the medical mainstream. Raw Story. http://www.rawstory.com/2016/02/meet-the-psychiatrists-who-are-bringing-lsd-back-to-the-medical-mainstream/. Accessed November 29, 2016.
5.
Florida Zombie Drug Flakka: Everything You Need to Know. Rolling Stone. http://www.rollingstone.com/culture/news/florida-zombie-drug-flakka-everything-you-need-to-know-w435074. Accessed November 29, 2016.
6.
“Flakka” : la drogue qui rend fou… et cannibale . L’Obs. http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20160818.OBS6475/flakka-la-drogue-qui-rend-fou-et-cannibale.html. Published August 18, 2016. Accessed July 4, 2017.
7.
Face-biting slayings: Dad says son may have mental illness. palmbeachpost. http://www.palmbeachpost.com/news/crime–law/update-sheriff-office-austin-harrouff-remains-critical-condition/uDeXCSRXxXnP4RVR51ErIN/. Accessed November 29, 2016.
8.
McFadden C, Nadi A, Connor T. “Devil”s Drug’: Flakka Is Driving Florida Insane. NBC News. http://www.nbcnews.com/news/us-news/devils-drug-flakka-driving-florida-insane-n471531. Published December 18, 2015. Accessed November 29, 2016.
9.
Flakka, synthetic drug behind increasingly bizarre crimes. WMAR. http://www.abc2news.com/news/health/mens-health/flakka-synthetic-drug-behind-increasingly-bizarre-crimes. Published June 16, 2015. Accessed November 29, 2016.
10.
Surprising drug test results in Fla. face-biting attack case. CBS News. http://www.cbsnews.com/news/florida-face-biting-attack-austin-harrouff-drug-test-results/. Accessed November 29, 2016.
11.
FLAKKA IS MORE ADDICTIVE THAN METH, STUDY SUGGESTS. Newsweek. http://europe.newsweek.com/flakka-more-addictive-meth-study-suggests-327153?rm=eu. Published November 5, 2015. Accessed November 29, 2016. [Source]
12.
Wright T, Harris C. Twenty-One Cases Involving Alpha-Pyrrolidinovalerophenone (α-PVP). J Anal Toxicol. 2016;40(5):396-402. [PubMed]
13.
After ravaging Florida, street drug flakka disappears. CBS News. http://www.cbsnews.com/news/after-ravaging-florida-street-drug-flakka-disappears/. Accessed November 29, 2016.
14.
Flakka, synthetic drug behind increasingly bizarre crimes. ABC News. http://www.abc2news.com/news/health/mens-health/flakka-synthetic-drug-behind-increasingly-bizarre-crimes. Published June 15, 2015. Accessed November 29, 2016.
15.
Hallucinations, seizures, aggression: “Flakka” hits the Gold Coast. News.com.au. http://www.news.com.au/lifestyle/health/health-problems/hallucinations-seizures-aggression-flakka-hits-the-gold-coast/news-story/c38e2ee8d7efb3c6ba975b34c72f80eb. Accessed November 29, 2016.
16.
“I”m going to be late. I love you and I’ll be back’: The last words of Miami cannibal to his girlfriend just hours before horrific attack. Mail Online. http://www.dailymail.co.uk/news/article-2152519/Rudy-Eugene-Last-words-Miami-cannibal-girlfriend-attack-Ronald-Poppo.html. Published May 31, 2012. Accessed November 29, 2016.
17.
Rudy Eugene’s Toxicology Report: Experts speculate on what caused “face-chewing” attack. CBS News. http://www.cbsnews.com/news/rudy-eugenes-toxicology-report-experts-speculate-on-what-caused-face-chewing-attack/. Accessed November 29, 2016.
18.
1 PERCENT OF TEENS USE BATH SALTS, SURVEY SAYS. Newsweek. http://www.newsweek.com/one-percent-teens-use-bath-salts-survey-says-354485.
19.
NATIONAL SURVEY RESULTS ON DRUG USE, 1975–2015 . Monitoring the Future. http://www.monitoringthefuture.org/pubs/monographs/mtf-vol1_2015.pdf.
20.
Loria K. Lots of people might be taking the scary synthetic drug “bath salts” by accident. Business Insider. http://www.businessinsider.com/mdma-ecstasy-contaminated-with-bath-salts-2016-2. Published February 25, 2016. Accessed November 29, 2016.
21.
Palamar JJ, Salomone A, Vincenti M, Cleland CM. Detection of “bath salts” and other novel psychoactive substances in hair samples of ecstasy/MDMA/“Molly” users. Drug and Alcohol Dependence. 2016;161:200-205. doi: 10.1016/j.drugalcdep.2016.02.001
N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *