Madagascar : Inondations à Tamatave (15S et Haliba)



inondation-tamatave_1

La dépression sur terre 15S continue de faire des dégats. Depuis le 7 mars, ce système provoque des pluies abondantes sur le centre de Madagascar. Antananarivo est déjà sous les eaux et on rapporte plusieurs éboulements dans le nord de la ville, mais Tamatave également touché de plein fouet par la montée des eaux.

Les inondations à Tamatave pénalisent grandement les routes et la circulation même si les autorités et le BNGRC tentent de colmater avec des bouts de ficelle. Les dégats sont considérables à Tamatave, mais ils ont occultés par les inondations de Tananarive. Le service météo de Madagascar a levé l’alerte rouge pour les inondations dans la région centrale, mais elle est effective dans l’est de la Grande île.

La dépression 15S est toujours à Madagascar tandis que le cyclone Haliba a provoqué des crues et des pluies à la Réunion. Haliba a peu d’impact sur la météo de Madagascar contrairement à ce que certains médias ont prétendus. Toutes ces fortes pluies sont uniquement provoqué par la dépression 15S.

Le BNGRC semble être complètement aux abois face aux multiples catastrophes qui frappent les différentes villes du pays. Un message du BNGRC envoyé aux habitants le dimanche 8 mars stipule que les populations touchés doivent se référer aux Fokontany et au Fokonola pour les premiers secours et conseils. Cela semble être une façon polie de dire : Démerdez-vous plus qu’autre chose.

L’attitude du gouvernement est plutôt étrange, car les différents ministères devraient se précipiter au secours de la population alors qu’ils passent leurs temps sur des choses qui sont complètement inutiles comme si tout allait bien dans le pays.

Les inondations à Tamatava (Source Madaplus.info) :

inondation-tamatave_2

inondation-tamatave_3

inondation-tamatave_4

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Boubakar Nguema

Journaliste et réalisateur. Couvre principalement l'actualité africaine et panafricaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *