Toamasina : Club Moto ravagé par un incendie


  • FrançaisFrançais



  • Fuoco 4

    Un incendie dont la cause est encore mystère s’est déclenché mercredi à Toamasina. Les flammes ont rasé le magasin.

     

    Un magasin spécialisé dans la vente de motos a été dévasté par le feu, mercredi, à Ambohijafy-Nord (Toamasina).

    Un grave incendie a secoué le quartier d’Ambohijafy-Nord à Toamasina. Club moto a été envahi par les flammes pendant environ trois heures.

    Les sapeurs-pompiers de la commune urbaine de Toama­sina et les soldats du feu du projet Amba­tovy ont uni leurs forces pour éteindre les flammes. L’essence et les batteries combustibles ont donné force aux flammes pour s’emparer du bâtiment à étage de Club Motos et d’en faire une véritable fournaise. D’effrayantes explosions ont aussi fait paniquer les alentours de la maison en feu.

    De fumées épaisses et toxiques s’est générée dans le ciel quartier pendant que les secouristes armés de lances à eau s’attaquaient à l’embrasement.

    Les gendarmes, les policiers, et des éléments des forces armées sont venus leur prêter main forte.
    Les pertes étaient déjà très importantes mais les pompiers ont maîtrisé l’incendie. Les bâtiments voisins ont été épargnés de l’incendie. Par ailleurs, aucune décès ni de blessé n’est à déplorer.

    Des accessoires de moto stockés au premier étage sont réduits en cendre. En revanche, les deux-roues mis en vente dans le magasin ne semblent pas gravement touchés.

    Jusqu’à maintenant, la cause de l’incendie est encore mystère. Les sapeurs-pompiers affirment qu’il est trop tôt pour expliquer l’origine du feu, mais des employés du magasin estiment qu’un court-circuit pourrait expliquer cet incendie. C’est de l’essence gardée dans les locaux qui a en revanche augmenté la puissance des flammes. Les pertes sont évaluées à 90%.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    1 Response

    1. Quelqu'un qui passait par la dit :

      Mais n’importe quoi cet article, parlez pas de chose que vous ne savez pas mdr, l’incendie était au deuxième étage, rien au premier ou au rez-de-chaussée, pas d’explosion ou d’essence à cet étage non plus.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.