Antananarivo sous surveillance électronique pour lutter contre l’insécurité


  • FrançaisFrançais



  • antananarivo-surveillance

    La police s’approprie des nouvelles technologies pour la sûreté et la sécurité de la capitale de Madagascar. Des terminaux high tech, des GPS, des caméras de surveillance et même des drones se découvrent.

     

    Les forces de police lancent un défi pour lutter contre l’insécurité dans la ville d’Antananarivo. Actuellement, la police nationale se sert déjà des terminaux de télécommunication eLTE, fonctionnant avec la technologie 4G. Ils permettent aux éléments sur terrain, de diffuser en temps réel, des vidéos et des images, selon l’avancée de l’opération qu’ils mènent, ou l’évolution de la situation à laquelle ils sont confrontés.

     

    Le commissariat central de la ville d’Antananarivo peut utiliser actuellement ces trentaines de gadget grâce au partenariat avec une firme chinoise travaillant dans la production de matériels de télécommunication. Les véhicules opérationnels sont de plus en plus équipés de dispositif de géolocalisation (GPS), pour une  meilleure orientation des éléments.

     

    Pour le moment, il n’y a pas de budget particulièrement attribué à la surveillance électronique de la ville. En revanche, le ministère multiplie les partenariats pour l’acquisition du matériel et des équipements nécessaires. Pour Antananarivo, la  prochaine étape annoncée est l’acquisition de soixante-dix autres terminaux  eLTE 4G. Par ailleurs, un relais est déjà en place. Parallèlement, le centre opérationnel où les données sont recueillies et traitées, est déjà opérationnel.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.