Madagascar : attaque chez les sœurs de Sainte-Thérèse à Mandrosoa Ivato


  • FrançaisFrançais



  • Qui est derrière le coup ? Alors qu’un nouveau projet de construction de bâtiment était prévu par la congrégation des sœurs, des bandits ont braqué les lieux dans la matinée du jeudi. 5 assaillants sont actuellement sous les verrous.


    La congrégation des sœurs Marie-Thérèse a été la cible d’une attaque à main armée. Ils étaient au nombre de cinq. Bien renseignés, ils voulaient s’emparer des fonds dédiés à la construction. L’affaire a été traduite devant le tribunal. La fille du gardien a été suspectée d’avoir fourni les informations au gang et elle a été mise en détention à la prison d’Antanimora.

     
    Un témoin a raconté le déroulement des faits ce jour-là : Ne se doutant d’absolument rien, deux pensionnaires ont accueilli les bandits sans savoir à qui elles ont réellement à faire. Étant donné que la responsable n’était pas sortie, le gang qui incluait deux femmes se sont précipités pour se diriger vers le batiment. Sans avoir trouvé la responsable, les bandits ont menacé les deux jeunes internes contraintes de les mener à leur cible. elles ont réussi à s’échapper en proliférant des cris dans toute la propriété. Entendant ces hurlements, les cambrioleurs ont pris la fuite.

    Les fokonolona sont partis à la poursuite des assaillants. Soumis à un interrogatoire par les gendarmes, les cinq personnes inculpées ont mené aux commanditaires.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.