Madagascar : Dissolution du bureau permanent exigée par des députés


  • FrançaisFrançais



  • Des députés fidèles au chef de l’Etat demandent la dissolution du bureau permanent.


     

    Soupçonné de «trahison», quelques députés menés par Cathy et Nicolas Randrianasolo (élus de Betroka et de Mananjary) exigent la dissolution des membres du bureau permanent. Ils estiment que certains membres tentent de destituer le Chef de l’Etat.

    Selon toujours la député Cathy, ils n’accepteront jamais l’empêchement du Président de ka République. Elle se base sur l’article 50 de la Constitution qui stipule que le pouvoir exécutif ne pourra être destitué que pour des raisons d’incapacité physique ou mentale lors de l’exercice de ses fonctions. Cette décision doit émaner de la HCC après la saisie du Parlement et par un vote séparé de chacune des Assemblées à la majorité des deux tiers de ses membres. Le député de Betroka exige que la dissolution soit effective dans les plus brefs délais.

    Les députés qui refusent la destitution du chef de l’Etat ont déclarés qu’ils n’avaient jamais eu l’intention d’attaquer le Président Hery Rajaonarimampianina. Notons que Nicolas Randrianasolo de Betroka est un élu du Mapar. Et il fait partie de ceux qui soutiennent et défendent le Chef de la République.

    La collecte des signatures par les députés contre le régime prendra du temps ce qui permettra au Chef d’Etat de procéder à la dissolution de l’Assemblée nationale. C’était les recommandations des assises nationales lors de la réconciliation nationale. Les résolutions des assises nationales suffiront pour mettre le Chef d’Etat à l’abri des chantages des députés qui exigent son empêchement. En effet, il a le droit dissoudre une ou toutes les institutions. Quoi qu’il en soit, les dirigeants ont toujours pris des décisions selon leurs envies comme bon leur semble que ce soit par voie légale ou non.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.