Marc Ravalomanana tente de rapprocher ses rivaux


  • FrançaisFrançais



  • Marc Ravalomanana veut devenir le nouveau médiateur de la crise politique actuelle de Madagascar.


     

    L’ancien Président Marc Ravalomanana propose de régler les conflits entre ses ex-adversaires (car quoi qu’on dise, l’actuel président de la République, Hery Rajaonarimampianina, un des hommes clé de la Transition et les députés dont la majorité est composée de partisans d’Andry Rajoelina, sont parmi les principaux acteurs de son renversement en 2009).

    Et voilà que face à la mésentente entre ces deux institutions, Marc Ravalomanana propose sa médiation : la population ne peut plus supporter une autre crise prédit-il. Ce dernier a déjà rencontré les ambassadeurs des Etats-Unis et de l’Allemagne qui l’auraient poussé à agir. Il propose que le président de la République et les députés doivent trouver un terrain d’entente à travers un pacte de stabilité où le président de la République promet de ne pas dissoudre la Chambre basse et les députés de ne pas essayer de renverser le Chef de l’Etat. Sinon, aucune action de développement ne sera possible.

    Cependant, les députés TIM étaient en première ligne lors du vote de déchéance du président de la République. Hanitra Razafimanantsoa, était même le porte-parole des députés frondeurs. Marc Ravalomanana affirme ne  pas être derrière ce vote de déchéance et pour expliquer la position de ses députés, il suppose qu’ils ont peur de la possible dissolution de la Chambre basse. Explication pas tout à fait convaincante mais compréhensible en politique. On se demande donc si c’est Marc Ravalomanana qui était derrière ce vote ou bien ses députés qui ne respectent plus ses consignes ?

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.