Madagascar : convocation des ministres par les députés


  • FrançaisFrançais



  • En attendant l’évolution de la situation opposant le Législatif et l’Exécutif, les députés décident de contrôler le travail des membres de l’Exécutif.


     

    Le 4 juin, Lanto Rakotomanga élue sous la couleur Mapar d’Antananarivo annonce que les députés vont convoquer les ministres un à un. Cette décision a été prise en raison de l’inefficacité de l’Exécutif constatée par les députés. De plus, l’impact sur la population est totalement destructif et négatif. En d’autres termes, les ministres assisteront à leur pire cauchemar une fois devant les députés.

    Ces mêmes députés sont ceux qui ont acclamé le premier ministre lors de la présentation de ses actions pour le gouvernement le 21 mai dernier. Malgré les quelques critiques, il a été félicité par la majorité des députés. À l’heure actuelle, on fait face à une guerre entre les institutions. Les députés de leur côté font semblant d’agir au nom du peuple pour accabler les ministres. La raison pour laquelle les rappels à l’ordre des ministres ont été faits n’a rien à avoir avec la situation catastrophique de la population.

    En fait, les raisons sont totalement d’ordre politique. Le 2 juin, le ministre de la Communication et des Relations avec les institutions, Vonison Razafilambo, est le premier à être passé aux cribles devant les parlementaires. Ces derniers requièrent un traitement égalitaire vis-à-vis des courants politiques sur les stations radio et plateaux audiovisuels pour le public. Certains d’entre eux ont même exigé la démission du ministre. Le 3 juin dernier, le défilé des proches du gouvernement ont un peu diminué sans pour autant avoir accès à la parole à la RNM et la TVM. Tous les régimes successifs ont toujours eu droit à l’audiovisuel public à l’exception de celui du Professeur Albert Zafy. Ça ne changera jamais vu que la pratique de la politique n’a pas changé d’un poil.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.