Madagascar est encore loin de l’apaisement


  • FrançaisFrançais



  • Le président de la HCC (Haute Cour Constitutionnelle), Jean Eric Rakotoarisoa, invite tous les citoyens malgaches à attendre le verdict dans le plus grand calme. Mais c’est justement l’attitude des membres des deux institutions en conflit, l’Exécutif et le Législatif, qui est loin d’incarner ni de mener à l’apaisement. Ils ne font que s’échanger des invectives alors qu’ils appellent à l’apaisement. La décision de la HCC est attendue avant le 26 juin 2015, fête de l’Indépendance. Et quelle que soit cette décision, la riposte des partisans du « vaincu », quel qu’il soit, est à craindre.

    Les partisans du président de la République déclarent que les députés ont fait un coup d’État mettant en péril la stabilité du pays. Les détenus seuls responsables si le pays replonge dans la crise et l’instabilité. Sur le plan international, l’État américain s’inquiète face à l’évolution de la situation politique actuelle à Madagascar. Les États-Unis prêtent leur attention sur les développements politiques actuels à Madagascar. Le porte parole des Etats-Unis déclare : « Le pays a fait d’énormes progrès depuis les élections et son retour à la démocratie en 2013, et nous espérons que les développements actuels ne compromettront pas ces acquis. Sans prendre parti ouvertement, le département d’État appelle toutes les parties à résoudre l’actuelle impasse politique dans le respect de l’état de droit et à travers un dialogue national, afin de maintenir la stabilité politique nécessaire pour développer l’économie, attirer les investissements, créer de l’emploi, et améliorer les conditions de vie du peuple Malagasy. Tous les leaders politiques ont besoin de travailler ensemble afin de permettre que Madagascar puisse atteindre tout son potentiel. Le bien-être du peuple Malagasy devrait être la première priorité de tous. »

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.