La réouverture du TIKO n’est pas encore autorisée


  • FrançaisFrançais



  • La réouverture de l’entreprise TIKO attire l’attention de tous. Les consommateurs attendent vivement que cette entreprise revienne dans la transformation des matières premières malgaches. Marc Ravalomanana a parlé de cette réouverture lors de dernier son passage à Antsirabe.

    Il vient de dire encore une fois qu’il est prêt à participer au développement économique de Madagascar. La réouverture du TIKO permettra de redonner du travail aux chômeurs de la crise économique de 2009. C’est l’Etat qui freine ce projet, car jusqu’à maintenant le fondateur de TIKO n’a pas encore reçu l’autorisation de réouverture. L’Etat exerce une forme d’harcèlement envers les dirigeants de l’entreprise. En effet, des conditions, telles l’interdiction de produire certains produits comme le yaourt, seraient imposées par l’Etat pour la réouverture du TIKO.

    L’ancien Président Marc Ravalomanana a affirmé que tôt ou tard, TIKO finira bien par ouvrir ses portes à nouveau. Il a aussi tenu à faire savoir que son but n’est pas de concurrencer les autres producteurs d’yaourt. Là n’est pas la question. Il veut plutôt faire des échanges de compétence avec eux afin de fournir aux consommateurs des produits de bonne qualité. Le groupe TIKO est connu pour avoir aidé les agriculteurs et éleveurs de vaches.

    Les consommateurs attendent déjà la réouverture de TIKO depuis le retour de Marc Ravalomanana au  pays.

     

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.