TIM : Course à la mairie d’Antananarivo


  • FrançaisFrançais



  • L’objectif du Tiako I Madagasikara pour les élections communales du 31 juillet n’est pas seulement de faire de Lalao Ravalomanana le maire de la capitale, mais aussi de composer la majorité du conseil municipal. « Neny », candidate du TIM, se prépare et ne prend pas à la légère les prochaines élections. Et cette préparation n’est pas seulement physique, morale et spirituel, mais surtout l’équipe qui va travailler avec elle. Elle a suivi de nombreuses formations et consolidé ses expériences à l’étranger : en France et en Allemagne, à part ce qu’elle a appris durant cinq ans en Afrique du Sud. Les allemands ont offert à la candidate des équipements de nettoyage et d’hygiène destinés la ville d’Antananarivo. Ces derniers ont promis de financer les projets du TIM dès l’arrivée de Lalao Ravalomanana à l’hôtel de ville. L’avantage de Neny, c’est d’avoir derrière elle son mari, Marc Ravalomanana, qui était déjà Président de la République et Maire d’Antananarivo. Celui-ci a confirmé publiquement lors de la clôture du congrès national de Tiako I Madagasikara qu’il est le Président fondateur du parti TIM et qu’il lui suffit de siffler pour faire venir les bailleurs de fonds et les partenaires techniques. Lalao Ravalomanana tisse un lien fondé sur la confiance réciproque avec le peuple puisque le succès c’est travailler ensemble.

     

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.