La HVM n’a pas assez de pouvoir d’attraction sur les grandes villes


  • FrançaisFrançais



  • Les plus grands concurrents des élections communales et municipales du 31 juillet dernier sont les partis TIM, HVM et MAPAR. Mais la HVM n’arrive pas à conquérir les grandes villes. Le parti des tenants du pouvoir ont envisagé d’obtenir plus de 1000 communes sur les 1695. Selon les résultats des dernières élections, la HVM n’a pas sa place dans les grandes villes de Madagascar. En général, les grandes villes permettent d’évaluer l’équilibre du pouvoir puisque les gens sont informés de tout ce qui se passe au pays, il est difficile de détourner leurs choix et la fraude électorale y est difficile.

    La capitale est gagnée par le parti TIM avec près de 60% des voix. A Toamasina, le MAPAR arrive en tête avec 19398 voix soit 40.35%. Le TIM arrive en deuxième place avec 8913 voix soit 25.19%. La ville de Mahajanga est aussi un terrain du MAPAR avec 8791 voix soit 41.23%. Vient ensuite la HVM avec 7052 voix soit 33.07%. De même pour Antsiranana I, le MAPAR tient la première place avec 4134 voix soit 26.30%. La HVM se trouve à la deuxième place avec 2778 voix soit 17.15%.

    Toliary I est encore disputé entre l’indépendant Dede Tomira et la HVM. A Fianarantsoa, il une confusion sur les résultats : la HVM prétend avoir obtenu 9461 voix et 9172 voix pour le MAPAR tandis que le MAPAR affirme que leur candidat a obtenu 10652 vois et celui de la HVM 10069voix.

     

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.