Fianarantsoa : HVM et MAPAR en conflit


  • FrançaisFrançais



  • Le climat politique à Fianarantsoa est actuellement très tendu depuis que la CENI-T a proclamé des résultats provisoires des élections communales du 31 juillet dernier, où le parti HVM est vainqueur.  Dès le lendemain des élections, la candidate HVM, Harilalaina Irma Juliandre, a remercié ceux qui ont  fait d’elle maire de la ville de Fianarantsoa. De leur côté, les MAPAR affirment qu’ils suivent de près les résultats et que leur candidat Christine Razanamahasoa qui est élue maire. Cette dernière a également remercié les électeurs. C’est là que le conflit a commencé. Christine Razanamahasoa a tenu une conférence de presse pour confirmer sa victoire. Elle a également invité ses partisans à défendre leurs choix. Elle a été bien claire : elle est totalement contre et refuse les résultats proclamés par la CENI-T.

    La veille, le Président National du parti Tambatra, également candidat aux élections, a réuni ses partisans au stade de l a démocratie d’Ampaambazaha. Il a aussi refusé les résultats communiqués par la CENI-T et invitent les électeurs à protéger leurs opinions. Il semble qu’il confirme ce que le parti MAPAR a déjà fait savoir. Cela montre que les groupements politiques de Fianarantsoa s’assemblent pour contrer la HVM. Selon les explications de Pety Rakotoniaina, il attend que le BEPC finisse pour se manifester. En attendant, les partis politiques à Fianarantsoa vont e réunir. De rumeurs circulent qu’un coup d’Etat sera initié de Fianarantsoa.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.