dimanche , 25 juin 2017

Madagascar : Le banquet d'Iavoloha perçue comme une moquerie contre les magaches

La présentation de vœux 2016 s’est tenue avant-hier à Iavoloha. Wake up Madagascar a également organisé une manifestation à Antaninarenina pour montrer les malheurs des malgaches et les critiques contre le festin d’Iavoloha.


Madagascar  : Le banquet d'Iavoloha perçue comme une moquerie contre les magaches
Source : Wake Up Madagascar
La cérémonie de présentation de vœux pour la nouvelle année 2016 s’est tenue avant-hier au palais d’Iavoloha. La présidence a prévu un festin pour 1500 invités et apparemment ils sont venus nombreux car toutes les tables étaient pleines. La maire d’Antananarivo Lalao Ravalomanana a assisté à la cérémonie en compagnie de son mari.

Des représentants diplomatiques et des opérateurs économiques ont été également aperçus. La chorale Maetria a commencé par chanter l’hymne nationale. L’ambassadeur du Maroc Mohammed Amar, doyen du corps diplomatique ouvre par la suite la valse des prises de parole. Ce dernier souhaite que des conditions de vie de la population malagasy s’améliorent pour que l’assistance de la communauté internationale ne soit plus indispensable. Il a également demandé à ce que la communauté internationale ne soit plus perçue comme responsable des problèmes dans le pays. « Rêvons ensemble pour que la population d’Antananarivo redécouvre une capitale sécurisée, propre et accueillante » a évoqué pour sa part Mohammed Amar, ambassadeur du Maroc. Le Premier Ministre Jean Ravelonarivo a, lui aussi, pris la parole. Selon lui, cette nouvelle année sera « l’année du vrai développement ». Il a remis avant-hier au Président de la République le document de 40 pages relatant les réalisations du gouvernement depuis sa mise en place.

Le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a commencé son discours à midi. Il prétend être conscient de la souffrance des malgaches. Il a également mentionné qu’il ne cesse de rechercher la stabilité politique qui est la seule base du développement. Pour cette année 2016, une somme de 450 millions d’euros sera destinée  à la réhabilitation et la construction des routes. Durant le premier semestre de cette année, les transmissions de propriété par héritage seront traitées gratuitement. Pour les fonctionnaires, Hery Rajaonarimampianina leur a accordée une hausse de 7,5% des salaires.

Le banquet pendant la cérémonie des voeux d'Iavoloha de 2016

Source : Matin.mg

De son côté, la population malgache (exceptés les tenants du pouvoir et les autres politiciens) a exprimé ses critiques sur la cérémonie. Les gens se sont exprimés sur les réseaux sociaux, en particulier sur facebook, pour demander l’annulation du banquet. Wake up Madagascar a également organisé une manifestation silencieuse à Antaninarenina. En effet, Wake up Madagascar est un mouvement spontané né sur les réseaux sociaux au mois de mai 2013. Il est destiné à interpeller la conscience citoyenne face à la situation de Madagascar. Ce mouvement a invité les citoyens malgaches à placer des assiettes sur la chaussée à Antaninarenina pour monter la protestation du grand banquet d’Iavoloha. Les initiateurs de cette manifestation qualifient la cérémonie de présentation de vœux comme « une fête pour se moquer de la pauvreté des malgaches ». Selon eux, les malgaches sont affamés et rêvent de pouvoir s’offrir les mêmes repas que les tenants du pouvoir, mais ne peuvent rien faire. Les assiettes seront ensuite distribuées aux plus pauvres avec du riz. De nombreux citoyens ont répondu à l’appel et sont venus avec des pancartes (sur lesquelles sont écrits : « Au Président de la République, au Premier Ministre, aux députés, aux sénateurs, à tous les tenants du pouvoir, ayez honte, nous avons besoins de dirigeants honnêtes et dignes de leurs fonctions », « Mr le Président, est-ce-qu’on connaîtra la paix un jour, ou ce n’est qu’un rêve ? », pour placer des assiettes sur la chaussée à Antaninarenina.

On entend souvent que l’Etat malgache manque d’argent, mais le grand banquet a quand même eu lieu. On reçoit des financements, mais la population ne le voit pas, ou plutôt ne ressent aucun changement. « Nous essayons de trouver une solution pérenne. Les plus pauvres seront priorisés dans les actions du Gouvernement » a indiqué le Président de la République dans son discours lors de la cérémonie de présentation de vœux.

Priorisés ? Mais alors pourquoi la somme destinée au banquet ne pouvait pas être utilisée pour les plus pauvres. Est-ce vraiment indispensable d’organiser un festin durant la présentation de vœux ? Et puis après, on va demander des financements partout alors que pour organiser une fête, on en trouve toujours. C’est vrai que c’est une cérémonie traditionnelle, mais ça n’aurait pas été la fin du monde si la présentation de vœux aurait été organisée sans le festin, vu le niveau de vie des politiciens malgaches.

Les partisans du régime Rajaonarimampianina diront peut-être que tous les présidents qui se sont succédé ont fait la même chose, alors pourquoi ce serait un problème aujourd’hui ? Tout simplement parce qu’aucune situation n’a été pire que ces dernières années. Ce n’est pas l’organisation d’une cérémonie de présentation de vœux qui pose problème, mais la situation dans laquelle elle est organisée. Encore une fois, Les conditions  se détériorent : des montagnes d’ordures, la pauvreté, l’insécurité… Les tenants du pouvoir n’ont-ils pas honte ? Ils dépensent une grosse somme d’argent pour le banquet alors que beaucoup de leurs compatriotes n’ont rien à mettre sous la dent. S’ils estiment que la dépense a été raisonnable, alors pourquoi ne pas fournir les informations sur le financement du baquet ?

Pourquoi priver les malgaches de ces informations ? A ce qu’on sait, les tenants du pouvoir ont utilisé les deniers publics pour organiser le banquet.

Apparemment, les politiciens ne sont pas prêts à changer. Ils ne voient que leurs propres intérêts. On voit bien que l’intérêt du peuple et du pays est loin d’être une priorité. Lors de la présentation des vœux de l’année dernière, le Président de la République ne peut pas nier qu’il avait mentionné dans son discours que l’année 2015 serait l’année de la propreté et de l’assainissement, mais ce qu’on voit actuellement à Madagascar prouve tout le contraire. Comme à chaque nouvel an, le Président de la République Hery Rajaonarimampianina fait de nouvelles promesses à la population malgache. Rendez-vous en janvier 2017, pour voir les progrès (ou les reculs). Par ailleurs, des actions telles que celles de Wake up Madagascar doivent être plus régulières et d’autres mouvements doivent suivre.

N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?


A propos de Liantsoa

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG