Australie: Une femme hospitalisé à cause d'un jean slim


  • FrançaisFrançais



  • En 2009, une étude avait déjà révélé les effets néfastes du slim jean, expliquant qu’il pouvait favoriser le développement de la meralgia paresthetica, un trouble entraînant des problèmes nerveux aux cuisses.

     

    Cependant, depuis plusieurs années déjà, le slim jean se trouve dans presque toutes les garde-robes, en particulier celles des femmes. Le cas d’une Australienne de 35 ans, qui s’est retrouvée hospitalisée à cause de son jean, étonne tout le monde et suscite la curiosité de tous. Comment cela peut être possible ?

     

    La veille de son hospitalisation, cette australienne aidait un ami à elle à déménager quand soudain, elle ne sent plus ses deux chevilles. Elle portait ce jour-là un slim jean très serré qui la mettait dans l’inconfort lorsqu’elle devait s’accroupir. Son problème ne reste pas à ses chevilles, elle commence aussi à avoir les jambes engourdies et finit par s’effondrer.

    jeans-slim-lesion-nerveuse

     

    En effet, le slim trop serré gênait sa circulation sanguine et il a fallu que les médecins du Royal Adelaide Hospital découpent le jean de la jeune femme pour faire circuler le sang à nouveau dans ses jambes. Il faut plus de quatre jours pour soigner les dommages infligés à ses nerfs et pour qu’elle puisse se tenir de nouveau debout sur ses jambes. Malgré ce cas, le Dr Thomas Kimber, auteur de l’étude annoncée précédemment, rassure que c’est l’association du jean trop serré et de la position accroupie comprime les nerfs sciatiques poplités externes dans la jambe et réduit la circulation du sang vers les muscles du mollet.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.