Étiqueté : Sante

Une étude du King's College de Londres a révélé que les fumeurs et les ex-fumeurs britanniques surestiment les dommages causés par le vapotage, moins de 6 personnes sur 10 estimant que les cigarettes électroniques sont moins nocives que les cigarettes à combustion. Les perceptions erronées semblent être en augmentation et sont particulièrement fortes chez les fumeurs et ceux qui n'ont jamais essayé de vapoter. 0

Les idées fausses sur la vape et la cigarette électronique sont courantes chez les fumeurs britanniques

Une étude du King’s College de Londres a révélé que les fumeurs et les ex-fumeurs britanniques surestiment les dommages causés par le vapotage, moins de 6 personnes sur 10 estimant que les cigarettes électroniques sont moins nocives que les cigarettes à combustion. Les perceptions erronées semblent être en augmentation et sont particulièrement fortes chez les fumeurs et ceux qui n’ont jamais essayé de vapoter.

Une étude vient contredire de précédentes recherches sur l'obésité. L'hypothèse est qu'il n'y a pas une seule solution miracle contre l'obésité et qu'il y a de nombreux facteurs convergents que ce soit sur l'alimentation ou l'environnement. Cependant, cette étude estime que la pauvreté est le facteur prédominant sur le risque d'obésité. 0

Pas de solution miracle contre l’obésité

Une étude vient contredire de précédentes recherches sur l’obésité. L’hypothèse est qu’il n’y a pas une seule solution miracle contre l’obésité et qu’il y a de nombreux facteurs convergents que ce soit sur l’alimentation ou l’environnement. Cependant, cette étude estime que la pauvreté est le facteur prédominant sur le risque d’obésité.