Combien de temps les enfants peuvent-ils jouer aux jeux vidéos ?

Quelle est la durée idéale pour un enfant pour qu’il puisse jouer aux jeux vidéos sans craindre des effets indésirables ? Selon une nouvelle étude, la moyenne est d’une heure par semaine.


Quelle est la durée idéale pour un enfant pour qu'il puisse jouer aux jeux vidéos sans craindre des effets indésirables ? Selon une nouvelle étude, la moyenne est d'une heure par semaine.

Quand on parle des enfants et du temps passé sur les , on a souvent des réponses vagues. On cite souvent que les enfants doivent passer un temps égal entre les devoirs, les activités physiques et les jeux vidéos. D’autres imposent des logiciels spécifiques qui bloquent les jeux vidéos. Mais selon une analyse publiée dans la revue Annals of Neurology, la durée maximale qu’un peut passer à jouer aux jeux vidéos est d’une heure par semaine. Avec une heure par semaine, l’enfant va développer des facultés motrices optimales et cela correspond aussi avec de meilleurs résultats scolaires. L’analyse s’est basée sur 2 442 enfants âgés de 7 à 11 ans.

À partir de 2 heures par semaine, il n’y a aucun effet bénéfique supplémentaire. Cela signifie que ce n’est pas parce que l’enfant va passer 3 heures par semaine dans un jeu vidéo que ses résultats seront meilleurs qu’une heure par semaine. Et quand la durée des jeux vidéos se prolonge, alors les effets négatifs commencent à apparaitre. On peut citer des conflits avec d’autres enfants, des problèmes de conduite et des capacités sociales réduites. Ces effets négatifs deviennent conséquents à partir de 9 heures de jeux vidéos par semaine.

Quand les chercheurs ont observé les scans d’imagerie par résonance magnétique d’un sous-groupe d’enfants dans l’étude, ils ont remarqué que le jeu vidéo était associé avec des changements dans la substance blanche des ganglions de base et la connectivité fonctionnelle. Notons que l’analyse de ces scans a été effectué un an après l’expérience pour mesurer l’impact des jeux vidéos sur le développement cérébral. Selon les chercheurs, le jeu vidéo était associé avec un meilleur fonctionnement dans les circuits cérébraux qui sont critiques sur l’apprentissage basé sur les nouvelles capacités via l’entrainement. Par exemple, les enfants peuvent acquérir de meilleures facultés motrices avec des jeux de sport et ceux qui se passent à l’extérieur.

De nos jours, il est difficile de limiter le temps de jeux vidéos d’un enfant. On voit de plus en plus d’enfants qui sont plongés constamment dans les Smartphones où ils passent plusieurs heures par jour avec le risque que les effets nocifs deviennent plus proéminents au fur et à mesure.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, average: 2,00 out of 5)
Loading...

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *